×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Turquie: Erdogan au pied du mur

Par L'Economiste | Edition N°:4181 Le 27/12/2013 | Partager

Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre turc et homme fort du parti islamo-conservateur au pouvoir, a entamé une purge pour calmer les esprits. Le scandale de la corruption qui éclabousse des fils de ministres, des élus et des hommes d’affaires liés au parti, et mis en cause dans un procès pour malversation, fraude et blanchiment d’argent, prend des propensions gigantesques. Les trois ministres concernés par l’affaire, chargés de l’Intérieur, de l’Economie et de l’Environnement, ont tous les trois démissionné. Un remaniement gouvernemental a rapidement été opéré, mettant sur la touche le ministre des Affaires européennes dont le nom a été cité dans le dossier de corruption présumée.
Envenimant la guerre fratricide entre Erdogan et la confrérie Gulen (voir l’Economiste n° 4180 du jeudi 26 décembre), le ministre de l’Environnement a déclaré que «le Premier ministre devrait lui aussi démissionner», soulignant qu’il avait aussi avalisé les projets immobiliers cités dans l’enquête.
Jeudi 26 décembre, la Turquie était encore en proie à des manifestations en série, que ce soit à Istanbul, à Ankara ou à Izmir. Les opposants de l’AKP se sont emparés du scandale. Sur la rive asiatique, quelque 5.000 manifestants ont été dispersés par la police. Ils reprenaient des slogans empruntés à la dernière vague de protestations six mois plus tôt, notamment le célèbre «la corruption est partout, la résistance est partout», qui tombait bien à propos. Et le calme n’est pas près de revenir. A l’heure où nous mettions sous presse, de nouvelles manifestations étaient prévues vendredi 27 décembre à la symbolique place Taksim.


R. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc