×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Projet de budget 2014
Agriculture: Le cap des réformes maintenu

Par L'Economiste | Edition N°:4145 Le 04/11/2013 | Partager
Hausse significative pour les céréales et le remplissage des barrages
Mais stagnation et baisse de certaines filières

LE bilan agricole 2012-2013 est plutôt mitigé. C’est du moins ce qui ressort de l’intervention de Aziz Akhannouch devant la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants. En tout cas, les indicateurs qui augurent d’une bonne campagne agricole sont l’effet de la bonne pluviométrie qui a augmenté de 87% en comparaison avec la campagne agricole 2011-2012. En effet, «à l’exception de la vague de froid qui a frappé le Maroc en décembre 2012, la pluviométrie a été régulière et bien répartie», a affirmé le ministre. D’autant plus que le taux de remplissage des barrages a connu une hausse de 90% à fin mai 2013 contre 70% enregistré à la même période de la dernière saison. De même, les températures qu’ont connues les différentes régions du Maroc ont été favorables à la campagne agricole. Ainsi, la production céréalière a totalisé 97 millions de quintaux contre 51 en 2012, soit une hausse de 89% par rapport à la saison dernière. Ce qui dépasse donc l’objectif des 70 millions de quintaux fixé par le Plan Maroc vert à l’horizon 2020. Cette progression a également concerné le blé tendre dont la production a atteint 51 millions de quintaux en 2013 contre 27 millions en 2014. D’autres produits ont également connu une production très satisfaisante. Il s’agit notamment du sucre, du lait et de la viande rouge. Mieux encore, Akhannouch a affirmé que certains objectifs du Plan Maroc vert seront atteints avant l’échéance fixée. C’est le cas notamment de la production des dattes qui s’est établie à 117 mille tonnes en 2013 et qui devra atteindre 160.000 en 2020. Cela concerne également les viandes rouges dont le volume a atteint 490.000 tonnes tandis que le Plan prévoit à peine une production de 450 millions.
Néanmoins, dans ce tableau, quelques taches sombres. En effet, la production de certains produits a connu une stagnation, voire une baisse. C’est le cas des viandes blanches dont le volume a stagné alors que le Plan Maroc vert table sur un volume de 900.000 tonnes. Le ministre explique cette stagnation par l’autorégulation du secteur. Aziz Akhannouch a également déploré la baisse de la production d’agrumes. En effet, celle-ci a chuté de 26% pour atteindre 1.470 tonnes en 2013 contre 1.980 l’année dernière.
Pour consolider ces avancées, Akhannouch compte continuer sur sa lancée, en programmant une série de mesures dans le cadre du plan d’action 2014. En effet, en matière d’irrigation, le programme national d’économie d’eau prévoit la couverture de 50.000 hectares supplémentaires, portant la superficie globale à 413.000 hectares. De même, la tutelle veut poursuivre les études relatives aux appels d’offres concernant le partenariat public-privé en matière de dessalement de l’eau de mer.

Recul pour la pêche

AU moment où le département de Aziz Akhannouch enregistre une hausse du budget dédié à l’agriculture, celui de la pêche accuse une baisse de 47,1%, soit 293,5 millions de DH contre 340,6 millions en 2013.Toutefois, Akhannouch a souligné que cette enveloppe est en phase avec les besoins de son département. D’autant que le recul ne concerne pas le budget de fonctionnement. Celui-ci devra connaître une augmentation de 8,12%, pour atteindre 326,6 millions de DH contre 318,5 cette année. Rappelons que la production nationale du secteur durant les 9 premiers mois de cette année a totalisé un volume global de 943.475 tonnes, soit 6,4 milliards de DH, et une hausse de 13% en termes de quantité et 14% en termes de valeur.

Hajar BENEHZA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc