×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Automobile: belle reprise tirée par la Chine

Par L'Economiste | Edition N°:4106 Le 05/09/2013 | Partager
Les ventes doivent croître de 4,8% en 2014
Mais la contraction en Europe se poursuit

La perspective stable attribuée au secteur mondial de la construction automobile revient à la Chine. La note court sur 12 à 18 mois

Une croissance de 4,8% des ventes automobiles mondiales en 2014 grâce à une demande chinoise plus forte qu’attendue, telles sont les prévisions de Moody’s, l’agence de notation financière, dans une étude publiée mercredi 4 septembre.
En effet, la croissance du marché automobile en Chine est largement supérieure au taux de croissance du PIB. «Nous avons révisé à la hausse nos prévisions de croissance de la demande pour les véhicules particuliers à 10% après avoir tablé en janvier sur une croissance de 7% pour 2013 et 2014», indique Falk Frey, l’auteur de l’étude. «La demande chinoise permet d’affirmer le maintien, dans les 12 à 18 mois prochains, de la perspective stable attribuée au secteur mondial de la construction automobile» est-il signalé.
Cependant, l’agence envisagerait de réviser à positive sa perspective si ses prévisions de croissance pour le marché international du véhicule particulier étaient supérieures à 5% pour les deux années à venir. Cela veut dire que la capacité est inférieure à la demande et que le taux d’utilisation des capacités de production et les prix appliqués sont inchangés. En revanche, si la croissance des volumes au niveau mondial devait chuter sous les 2%, elle réviserait la perspective du secteur à négative.
Par ailleurs, l’agence prévoit une poursuite de contraction pour l’Europe, en anticipant une diminution de 5,% des ventes de véhicules particuliers en 2013 par rapport à l’année précédente. Seule l’Allemagne tire son épingle du jeu avec ses marques vedettes. D’après la même étude, la demande de véhicules particuliers en Europe occidentale serait aplatie en 2013. Mais elle connaîtra en 2014 une augmentation de 3%, chiffre inférieur aux prévisions antérieures de Moody’s, qui tablait sur un rebond de la demande de 5%. Ailleurs qu’en Europe,  l’agence estime que les risques liés à la demande de véhicules particuliers ont significativement augmenté en Russie et au Brésil.  Dans ce dernier, le contexte est marqué par une inflation élevée, un endettement croissant des ménages et une hausse des taux d’intérêt.
Une autre étude publiée en août par PwC, cabinet d’audit et de conseil, table également sur une embellie du marché automobile mondial pour les années à venir, particulièrement grâce à la Chine où les ventes vont presque doubler d’ici à 2019.


Imane NAJI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc