×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Du théâtre écolo à la FOL

Par L'Economiste | Edition N°:3973 Le 21/02/2013 | Partager
Une pièce à voir le 21 février à Casablanca
Au menu, divertissement et pédagogie autour de l’environnement

«Touche pas à ma planète» est une pièce théâtrale socio-éducative qui invite le public à suivre une grand-mère et son petit-fils dans un tour du monde écologique


INCITER les enfants à préserver leur environnement par l’art. C’est le concept inédit que propose Educa Fun, un groupe spécialisé dans les activités socio-éducatives pour jeune public. La société privée annonce la pièce «Touche pas à ma planète», aujourd’hui jeudi 21 février, à Casablanca, à 15h.
Réservé à un jeune public (6 à 12 ans), le spectacle sera présentée d’abord devant les élèves d’établissements d’enseignement privés (Groupe La Résidence) ainsi que des enfants des associations Bayti, l’Heure joyeuse et Initiative urbaine. «Une version tout public aura lieu le 22 mars», promet Fatima Amgane, directrice des projets éducatifs d’Educa Fun. Patience donc pour voir ce show de grande qualité, selon les organisateurs.
La pièce, qui illustre parfaitement le proverbe «Les voyages forment la jeunesse», raconte l’histoire d’une grand-mère qui entame un tour du monde avec son petit-fils. Au fil de leurs étapes à travers les cinq continents, ils découvrent des sites exceptionnels. Ils voient aussi les malheurs de la planète: sécheresse, déforestation, fonte des glaciers, pollution industrielle. Pour l’enfant, le voyage est très instructif et il comprend que l’humanité a le devoir de préserver sa planète.
Le public n’est pas simple spectateur, il voyage avec les deux globe-trotteurs tout en s’amusant. «Les tableaux commencent souvent par un numéro drôle sur les différences entre le duo d’explorateurs et les peuples visités», explique Fatima Amgane. L’interactivité avec les enfants a également été énormément travaillée, le public devenant à la fois acteur et spectateur. Ainsi, lors d’une scène où des pêcheurs manifestent contre la marée noire causée par l’Erica, les enfants seront équipés de pancartes portant l’inscription «Sauvons la mer, son eau est polluée» et pourront ainsi participer à la grève en direct. «En  impliquant les jeunes, le message passe mieux et ils prennent conscience des enjeux», explique le metteur en scène, Abdenbi El Beniwi. 
L’évènement vise en premier lieu à sensibiliser les enfants à la protection de la planète, un défi pour le moins important pour les citoyens d’aujourd’hui ainsi que pour les générations futures. «Nous voulons faire intégrer aux plus jeunes que la Terre est un bien précieux, qu’il faut en prendre soin au risque de perdre ce capital si crucial», termine Fatima Amgane.

Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc