×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Bourses L’Oréal-Unesco
Une scientifique marocaine récompensée

Par L'Economiste | Edition N°:3973 Le 21/02/2013 | Partager
Il s’agit de la chercheuse Naïma Abattouy, de l’Université Abdelmalek Essaadi, Tétouan
Une cérémonie à Paris, le 28 mars

Depuis 15 ans, cinq femmes scientifiques sont récompensées chaque année par L’Oreal et l’Unesco pour leurs travaux de recherche. Elles reçoivent chacune 100.000 dollars pour leur contribution à la recherche scientifique

Grande fierté pour le Maroc. Une chercheuse marocaine a décroché une bourse dans le cadre du programme L’Oréal-Unesco. Il s’agit de Naïma Abattouy, chercheuse post-doctorante, docteur en biologie de l’Université Abdelmalek Essaadi (Tétouan). La bourse, d’un montant de 40.000 dollars sur deux ans, lui permettra d’achever ses recherches sur la leishmaniose, maladie parasitaire transmise par la mouche des sables (phlébotome), très courante au Maroc. Elle recevra sa bourse au cours d’une cérémonie officielle, à Paris le 28 mars, avec 14 autres chercheuses. Rappelons que le programme des boursières internationales valorise les travaux de jeunes talents venant essentiellement de pays dans lesquels les opportunités de carrière scientifique sont limitées. La cérémonie sera également l’occasion pour Jean-Paul Agon, PDG du groupe L’Oréal, et Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, de remettre les prix L’Oréal-Unesco «Pour les femmes et la science».  Cette année,  les heureuses élues sont Francisca Nneka Okeka (Université de Nigéria), Pratibha L. Gai (Université d’York, Royaume-Uni), Reiko Kuroda (Université des sciences de Tokyo), Marcia Barbosa (Université fédérale de Rio Grande do Sul, Porto Alègre, Brésil), Deborah S. Jin (National institute of standards and technologie, Université de Colorado Boulder, Etats-Unis). Elles recevront 100.000 dollars chacune pour leur contribution à la recherche en sciences physiques.  Rappelons que le partenariat, conclu en 1998, entre L’Oréal et l’Unesco fait la promotion de la science et du rôle des femmes dans le progrès scientifique. Depuis,  le programme «Pour les femmes et la science» s’est progressivement développé à l’échelle mondiale, permettant ainsi l’attribution de bourses de recherche internationales, régionales et nationales. A ce jour,  un réseau de plus de 1.300 femmes dans près de 106 pays différents y ont participé. L’octroi de ces bourses est une stratégie clé dont l’objectif premier est de stimuler une plus grande participation des femmes à la recherche. Au cours de ces 15 dernières années, le prix Pour les femmes et la science a récompensé un grand nombre de femmes scientifiques de divers domaines: 77 femmes au total dont les travaux couvrent tous les domaines de la science.  Un comité international de près de 1.000 scientifiques choisit les candidates. Ensuite, un jury international indépendant, présidé par Ahmed Zewail -lauréat du prix Nobel de chimie 1999-, sélectionne les cinq meilleures scientifiques.


F. E. O.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc