×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Automobile: L’Aivam prédit un fort potentiel pour le secteur

Par L'Economiste | Edition N°:3968 Le 14/02/2013 | Partager
L’association relève, dans une étude, un faible taux d’équipement
Un tiers des Marocains s’apprête à s’acheter leur première voiture dans les 2 ans
Les femmes et les jeunes, des cibles prometteuses pour les distributeurs

Selon l’étude de l’Aivam, 3 Marocains sur 10 ont  l’intention d’acheter leur premier véhicule au cours des deux prochaines années

IL semble que le secteur de l’automobile ait de bons jours devant lui. Selon une étude(1) commanditée par l’Association des importateurs automobiles marocains (Aivam) auprès du cabinet The Nielsen Company, «le faible taux d’équipement des foyers marocains en automobile laisse apparaître un grand potentiel pour les années à venir».
En effet, seul le quart d’entre eux dispose d’un véhicule contre 80% en Europe. D’ailleurs, l’étude révèle que 3 Marocains sur 10 ont l’intention d’acheter leur première voiture au cours des 2 prochaines années. Les 70% restants estiment à hauteur de 34% ne pas avoir les moyens financiers.
Il n’empêche que pour ceux qui comptent s’en offrir, ce sera, pour un tiers, d’un véhicule neuf, en particulier pour les femmes (54%). Justement, l’automobile reste jusqu’à présent un univers encore trop masculin mais la tendance est en passe de s’équilibrer, voire se renverser à terme. Et pour cause, les femmes commencent, depuis quelques années, à rattraper leur retard. Elles optent davantage pour les véhicules neufs à moteur essence.         
Ceci dit, le manque de moyens financiers reste le principal frein à l’élargissement du parc particulièrement chez les jeunes. Pas moins de 68% de cette population s’estime limitée financièrement pour se payer une voiture. Or, il s’avère qu’elle fait partie des 57% d’individus qui envisagent acquérir un véhicule dans le court terme. Ils s’équipent ainsi de plus en plus tôt et sont mieux avisés. D’où un besoin d’offre plus accessible et plus de facilité à accéder au crédit. D’ailleurs, le prêt bancaire est, ainsi, le moyen le plus utilisé pour acheter son premier véhicule à hauteur de 68%. En revanche, l’autofinancement est plus usité pour l’acquisition de la seconde voiture. Il faut dire que la fourchette pour la plupart des achats neufs (68%) est située entre 100 et 200.000 DH contre une moyenne de 59.000 DH pour l’occasion. 
Contrairement à ce que l’on puisse penser, le prix n’est pas le premier critère de sélection  motivant l’achat d’une voiture. Bien au contraire, pour 85% des sondés, c’est la marque. D’ailleurs, dans la moitié des cas, l’attachement à la marque l’emporte. Viennent ensuite la motorisation, le prix de vente et la consommation.
Dans un autre registre, l’étude confirme la forte domination du marché par les voitures d’occasion (69%). Dans ce sens, les régions à fort taux d’équipement (Fès, Meknès, Tanger, Marrakech, Casablanca et Rabat) disposent d’un parc majoritairement composé de l’occasion. Qui dit occasion dit forcément motorisation diesel (72% du parc). Même le neuf s’y met. 75% des véhicules achetés neufs sont diesel. Avec la hausse du prix de l’essence, la tendance n’est pas prête de s’inverser.
Dans les intentions futures d’achat, ce type de motorisation représenterait 88%.


M. A. B.                    

 

(1) Il s’agit de l’observatoire automobile pour l’année 2012. Enquête menée auprès de 2.500 personnes dans 15 régions.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc