×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:3962 Le 06/02/2013 | Partager

• Changes: Une charte du contrôle et du contentieux
L’Office des Changes édite une charte du contrôle et du contentieux. Elle regroupe en un seul document l’ensemble des procédures prévues dans les dispositions législatives régissant le contrôle et le contentieux des changes. Ce document se veut être une référence en la matière pour les assujettis à la réglementation des changes.

 

• Terres collectives : Les graves accusations du PJD
Le dossier des terres collectives refait encore surface au Parlement. Lors des questions orales du lundi , un député pjdiste a interpelé directement le ministre de tutelle Mohand Laenser. Le parlementaire a, en effet, porté de graves accusations évoquant l’existence de réseaux de détournement de terres soulaliyates. Le trafic s’appuierait sur  des documents officiels authentifiés et signés à blanc! Selon le député, de hauts responsables seraient impliqués. Une affaire qui pourrait avoir plein de rebondissements au moment où le ministère de l’Intérieur promet, enfin, une réforme des terres collectives.

• MASI: Upline Group table sur une hausse à 9.200 points
Upline Groupe semble optimiste quant à l’évolution du Masi. La société de Bourse table dans un premier temps sur une hausse en direction des 9.200 points. En revanche, «si l’indice ne parvient pas à dépasser ce niveau à la hausse, nous anticipons un repli en direction des 9.000 points suivi par les 8 800 points», signale les analystes. Dans le cas où le support des 8.800 points cède, une probable poursuite baissière en direction des 8.600 points est par ailleurs à envisager.

 

• Le FMI tresse des lauriers au Maroc
Le conseil d’administration du FMI vient de réaffirmer «la qualification continue» du Maroc à bénéficier de la Ligne de précaution et de liquidité (LPL) de 6,3 milliards de dollars, approuvée en août dernier. Le Fonds n’a pas manqué de saluer les politiques macroéconomiques «solides» lancées par le Maroc sur les 10 dernières années. Mais il a préconisé plus de flexibilité sur le taux de change.

• Un prêt de 2,5 milliards de DH de la BID
La Banque islamique de développement (BID) vient d’accorder un prêt d’un montant De 2,5 milliards de dirhams au Maroc. La plus grande partie de ce financement (1,7 milliard de dirhams) ira à la réalisation du complexe hydroélectrique M’dez el Menzel dans la région de Sefrou, d’une puissance de 170 MW. Le reste sera affecté à un projet d’alimentation en eau potable de huit provinces. La BID apportera également un financement de 93 millions de dirhams au programme national des routes rurales. Cette banque est basée en Arabie Saoudite.

 

• Best Financière en force à Anfaplace
Les enseignes qui ont réservé des espaces à Anfaplace se dévoilent petit à petit. Après Siemens et Marks & Spencer, c’est au tour du groupe Best financière (maison-mère de Label’Vie) de dévoiler les enseignes qu’il compte installer dans le centre commercial. Il s’agit de Burger King, Carrefour Market, Gifi et Virgin Megastore. L’ouverture de Carrefour Market est prévue vendredi 8 février, à l’occasion de l’inauguration d’Anfaplace Shopping Center. 

• Exercice militaire en Mauritanie
Le Maroc participe à une mission d’exercices des forces armées organisée par la Mauritanie. Cette mission, qui débutera le 18 Février, connaitra le concours de 19 pays au total, dont les Etats Unis, la France, l’Egypte, le Canada et l’Ouganda. Les organisateurs rappellent que cette opération est programmée de longue date, et que cela n’a rien à voir avec ce qui se passe au Mali.

 

• Procès Gdim Izik: Une audience le 8 février
Le tribunal militaire de 1ère instance à Rabat enchaine les débats publics. Le procès de 24 personnes accusées de troubles à l’ordre public, de meurtres de militaires et agents des Forces auxiliaires se poursuit le vendredi 8 février. Les faits remontent à 2010 lorsque les forces de l’ordre ont tenté de mettre fin au camp de Gdim Izik à Laâyoune. Opération qui a débouché sur des affrontements sanglants. Le procès s’est ouvert le 1er février à Rabat en présence de la presse internationale notamment.

• Accord entre le HCP et des agences onusiennes
Une convention de partenariat vient d’être signée entre le Haut commissariat au plan et 7 agences spécialisées des Nations Unies. Il s’agit en l’occurrence du PNUD, du FNUAP, l’OMS, l’Onufemmes, l’Onusida, l’Unicef et le CEA. Ces organisations apporteront le soutien à l’élaboration des rapports sur le développement à travers le renforcement des capacités.   
• Décès de l’ancien ministre Thami Ouazzani Touhamy
L’ancien ministre et ancien ambassadeur Thami Ouazzani Touhamy est décédé, lundi dernier à Casablanca, à l’âge de 85 ans. Né en 1927 à Fès, le défunt a suivi des études supérieures à la Faculté de droit et lettres de Paris avant de rejoindre le barreau de Casablanca. En 1956, il fut nommé ministre de la Production industrielle et des mines. Il a également occupé le poste d’ambassadeur du Royaume en Yougoslavie, en Grèce, en Algérie et en Angleterre. Le regretté avait notamment occupé le poste de ministre du Travail et des Affaires sociales, du Tourisme. Entre 1975 et 1988, il a été à la tête de la société Diac Maroc, avant de fonder en 1989 son propre groupe Capital Finance. Ouazzani Touhamy est l’un des fondateurs de L’Economiste.
• Ghellab à Paris
Karim Ghellab, le président de la Chambre des Représentants, prendra part à la réunion du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, prévue à Paris les 7 et 8 février. Le Bureau débattra notamment de la conjoncture politique dans l’espace francophone ainsi que des préparatifs de la 39e session de l’Assemblée prévue à Abidjan et de la session 2013 du Parlement francophone des jeunes. Le Parlement marocain accueillera, les 10 et 11 février, une réunion de la commission politique de l’Assemblée parlementaire de la francophonie.

 

• Festival de Cinéma: Mini-manif contre le documentaire de Hachkar
Moins d’une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel à manifester du PJD et de plusieurs autres organisations syndicales contre la projection du documentaire «Tinghir-Jérusalem» de Kamal Hachkar. Le peu de mobilisation n’a pas empêché le groupe de manifestants de faire entendre leur voix via mégaphone et sifflets. La projection du documentaire qu’ils considèrent comme «une normalisation avec les Sionistes». La projection du documentaire s’est déroulé sans accrochages, malgré l’excès de zèle des agents de sécurité à l’entrée du cinéma Roxy qui accueille le film. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc