×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Commerce international
Un baromètre pour guider les entreprises

Par L'Economiste | Edition N°:3623 Le 26/09/2011 | Partager
Un indicateur sur la stratégie des opérateurs à l’étranger
Les résultats compilés dans un livre blanc, en novembre

Un baromètre du commerce international, c’est la dernière trouvaille du ministère du Commerce extérieur. Son objectif est surtout de mieux cerner les besoins des entreprises marocaines candidates à l’internationalisation pour mieux les orienter, les guider, les soutenir dans leurs ambitions. Placée sous le thème: «Global ou local: quel choix pour l’internationalisation», l’expérience est réalisée conjointement avec le cabinet de conseil BearingPoint et Sciences Po Executive Education. «Ce baromètre, inédit au Maroc, lancé concomitamment avec celui dédié aux entreprises françaises, traite des stratégies d’internationalisation des entreprises marocaines en général. Il se focalise plus particulièrement sur la manière dont s’opère le travail quotidien des filiales en lien avec le siège de l’entreprise», explique la note du ministère du Commerce extérieur.
Les entreprises sont ainsi invitées à répondre à une série de questions. Celles-ci portent sur la présentation de l’interlocuteur, la stratégie d’internationalisation, les raisons du choix du Maroc par les sociétés étrangères, ainsi que l’apport du siège pour les filiales. «L’initiative s’adresse à des sociétés marocaines qui veulent s’implanter à l’international ou qui le sont déjà, mais aussi aux filiales des groupes étrangers, afin de mieux déterminer les motifs de leur implantation au Royaume», est-il indiqué auprès du ministère. En outre, le baromètre du développement international doit permettre d’avoir une meilleure connaissance des échanges filiales/sièges (Top down ou Bottom up) des entreprises en question. C’est-à-dire la détermination du budget des filiales, leur contribution aux résultats, leur autonomie, la collaboration entre les employés… Il doit de même servir d’indicateur et apporter des éclairages sur le mix entre le global et le local de l’entreprise. Il s’agit de déterminer l’organigramme de l’entreprise, celui de ses filiales, les modalités de prise de décision, mais aussi le degré de partage des responsabilités, de culture d’entreprise, de stratégie de communication entre le siège et sa filiale.
«Ces éléments renseignent le ministère sur les attentes, les besoins, les forces et faiblesses des entreprises pour mieux adapter leurs actions afin de les aider», est-il précisé. Les résultats de cette étude seront publiés sous forme d’un livre blanc fin novembre à Rabat. Le livre comportera la synthèse des résultats collectés. Il sera étayé par des témoignages d’entreprises qui se sont distinguées à l’international, pour partager leurs expériences. Le ministère appelle ainsi les entreprises à participer à l’élaboration de ce baromètre, en remplissant le questionnaire sur son site avant le 5 octobre.

Relation filiale-siège

Le baromètre du commerce international accorde une place particulière aux filiales des entreprises. En effet, l’implantation d’une entreprise à l’étranger passe souvent par la création de filiales dans les pays visés. Cependant, il est crucial de bien gérer la relation entre le siège et sa filiale pour réussir cette internationalisation. Pour ce faire, il est essentiel, entre autres, d’indiquer clairement les domaines de compétence de chacun, le plus à apporter par le siège, mais aussi les applications pour les processus clés de l’entreprise. C’est-à-dire la stratégie, les RH, le marketing, la finance, la logistique.

Maïmouna DIA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc