×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Volkswagen rajeunit ses modèles à coup de milliards

Par L'Economiste | Edition N°:3618 Le 19/09/2011 | Partager
Le groupe planifie d’investir 62,4 milliards d’euros d’ici 2016
Le volet écologique, un des piliers phare de ce projet
Premier constructeur automobile mondial d’ici 2018, l’objectif

LE géant automobile Volkswagen projette d’investir près de 62,4 milliards d’euros entre 2012 et 2016. Le groupe souhaite en effet développer de nouveaux types de véhicules et mettre en place de nouvelles usines de production. Le leader automobile compte financer un projet d’envergure qui comportera la création de voitures innovantes adoptant une technologie plus écologique ainsi que la conception de nouveaux sites de production. Par ailleurs, un véritable système de plateforme impliquera l’ensemble des nombreuses marques du groupe telles que Seat, Bentley, Audi ou encore Skoda. Ce système permettra, pour chacune des neufs marques appartenant au groupe leader, de rajeunir leurs modèles vedettes et de les adapter à la nouvelle stratégie de Volkswagen.
Le volet écologique constitue l’un des piliers phare de ce projet. En fait, le groupe souhaite élaborer des véhicules solides et moins polluants que leurs prédécesseurs. Ainsi, le constructeur se met au vert, après avoir longtemps négligé la technologie écologique. En effet, il avait prévu la sortie de son «hybride» en 2013, tandis que ses concurrents avaient commercialisé leurs premiers véhicules électriques plusieurs années auparavant. Par ailleurs, en plus d’adopter une technologie soucieuse de l’environnement pour ses voitures, le groupe souhaite également créer des usines écologiques utilisant les énergies renouvelables.
A travers ce projet colossal, le groupe automobile allemand souhaite réaliser des économies d’échelles considérables, aussi bien au niveau de la conception des véhicules que de l’achat des matières premières. Plus globalement, Volkswagen vise la place de premier constructeur automobile mondial d’ici 2018. Aussi, le groupe annonce chaque année le montant prévu à l’investissement sur une période de quatre ans. En 2010, le budget annoncé était de 51,6 milliards d’euros. Le constructeur allemand s’est montré plus qu’ambitieux qu’à son habitude cette année, allant jusqu’à vouloir racheter le constructeur de voitures sportives Porsche.

Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc