×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Maroc 2010
Télécoms: Une des priorités du cahier des charges

Par L'Economiste | Edition N°:1762 Le 06/05/2004 | Partager

. Les installations sont parmi les points forts avancés par le MarocLe monde est un village. Les nouvelles technologies en ont fait une toile dont les filets s’étendent et s’enchevêtrent à perte de vue. Dans le cahier des charges de la FIFA, les télécommunications figurent en priorité. “Le Maroc dispose de tous les moyens nécessaires à la transmission d’une compétition d’un aussi haut niveau”, assure-t-on du côté de Maroc Telecom. Le président du Complexe Mohammed V pour les télécommunications de Larbaâ Shoul par satellite, Mustapha Boukhras, est catégorique: le Maroc est fin prêt pour la transmission de tous les matchs du Mondial 2010. Certes, quelques retouches techniques sont à réaliser, et des raccordements aux différentes unités, qui émettront à partir des stades, sont à faire. Mais cela ne prend pas plus que quelques semaines.Le Complexe Mohammed V, c’est cette grande station construite sur une superficie de 50 ha, à Larbaâ Shoul (30 km au nord de Rabat). Un concentré de technologie avancée. Connectée aux principaux réseaux satellitaires (Arabsat, Eutelsat, Intelsat...), la station de Larbaâ Shoul est opérationnelle à 100%. Et à tout moment. Des représentants de la FIFA avaient ouvertement et publiquement déclaré après leur visite à ce complexe que “le Maroc dispose d’une infrastructure de télécommunications fort bien développée”. Riche de l’expérience acquise en matière de couverture en direct d’événements de grande envergure, Maroc Telecom a poursuivi sa politique de développement. Un effort particulier a été consenti en matière de ressources humaines. Et aussi en moyens matériels. L’opérateur public s’est, en effet, doté de deux unités mobiles. A partir de ces dernières, on peut transmettre paroles, images et textes. Elles sont souvent sollicitées par les deux chaînes nationales.Les villes retenues pour abriter les phases finales de la Coupe du monde 2010, au cas où son organisation soit confiée au Maroc, sont toutes desservies en anneaux de câbles à fibre optique. De même, des réseaux urbains MAN (Metropolitan Area Network) sont déployés dans toutes les grandes villes.J.E. HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc