×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

«Terminator« prend les commandes de la Californie

Par L'Economiste | Edition N°:1619 Le 09/10/2003 | Partager

. Schwarzenegger a promis de détruire “ce qu'il n'aimait pas”: un déficit de 38 milliards de dollarsL'acteur républicain Arnold Schwarzenegger a été élu gouverneur de la Californie, le “Golden State”, l'Etat américain le plus riche et le plus peuplé, en remplacement du démocrate Gray Davis démis de ses fonctions. “Ce soir, nous faisons la fête, mais demain, un difficile travail nous attend”, a lancé la superstar, incarnation de Terminator à l'écran, qui a promis au cours de sa campagne endiablée de “détruire” tout ce qu'il n'aimait pas, en particulier le colossal déficit de 38 milliards de dollars. Dans une mise en scène soignée et alors que des bouteilles de champagne étaient débouchées sous une pluie de confettis, l'humoriste Jay Leno, animateur de l'émission populaire “The Tonight Show” sur la chaîne NBC au cours de laquelle l'acteur avait fait part en août de sa candidature, a joué l'aboyeur. L'élection de Schwarzenegger va faire de Gray Davis le premier gouverneur destitué aux Etats-Unis en 82 ans et d'Arnold Schwarzenegger le deuxième acteur à prendre la direction de la Californie après Ronald Reagan, élu à cette fonction en 1967 avant d'entrer à la Maison-Blanche en 1980. Après le dépouillement de 50% des bulletins de vote, il est apparu que 55% de l'électorat souhaitait le départ de Davis (contre 45%) et que Schwarzenegger devançait son rival démocrate Cruz Bustamante, le gouverneur adjoint, par 49% des suffrages exprimés contre 32%, selon des chiffres du secrétariat de l'Etat de Californie (ministère de l'Intérieur). “Je remercie le peuple de Californie pour la confiance qu'il m'a accordée”, a lancé l'acteur, en costume foncé et cravate bleu pastel, qui avait à son côté sa femme Maria Shriver, membre de la famille Kennedy, rayonnante dans une robe blanche. “Je sais combien de voix je lui dois”, a-t-il ajouté en la remerciant de son soutien indéfectible après la publication dans la presse d'allégations d'une quinzaine de femmes l'accusant de harcèlement sexuel. Il s'est excusé “sincèrement” pour ces faits en partie confirmés.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc