×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Nord: La Région se serre la ceinture

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5861 Le 09/10/2020 | Partager
Le budget total en baisse de 19%
Les dépenses de fonctionnement ponctionnées de 40%

Le conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma vient d’entériner ses comptes pour l’exercice 2021. Il s’agit d’un budget de «crise» que celui présenté par les équipes de Fatima El Hassani, présidente du conseil. Il s’élève à 695 millions de DH, en baisse de 19% par rapport à l’exercice 2020.

foot-satde-de-proximite-061.jpg

Les dépenses d’équipement n’ont été que faiblement affectées. Elles permettront entre autres d'entretenir aussi les réalisations existantes comme les terrains de proximité (Ph. Adam)

Les coupes se sont faites sentir au niveau du budget de fonctionnement qui s’est vu allégé de près de 40% par rapport à l’exercice précédent pour atteindre les 164 millions de DH. 

Les charges de personnel se tailleront près de 13% du total alors que le gros sera alloué au soutien des associations travaillant dans le domaine de la santé (27,65%), le domaine du sport (15,25%) et les aides sociales (4,52%), entre autres rubriques.

Les dépenses d’équipement n’ont été que faiblement affectées par la politique restrictive du conseil. Elles atteindront les 531,1 millions de DH, soit une légère baisse de 3,8% environ. Cette enveloppe budgétaire sera allouée au financement des projets de réhabilitation en milieu rural et de désenclavement (28%), la réhabilitation et la valorisation des anciennes médinas ainsi que la restauration des monuments historiques (19,9%), la promotion de l'économie, la création des zones d'activités économiques et professionnelles (22,1%), l'amélioration de l'offre sanitaire (9%), la culture et la préservation du patrimoine et du tourisme (9,4%), la formation professionnelle et la recherche scientifique (8,10%), tandis que le reste sera dédié à la réparation et l'équipement des bâtiments, l'acquisition des terrains et des routes urbaines, ainsi que le soutien des coopératives.

Par contre, les futurs budgets retrouveront, selon la programmation pluriannuelle, les niveaux d’avant la crise du Covid. Pour 2022, le budget atteindra les 800 millions de DH et pour 2023 il augmentera de 10% pour atteindre les 880 millions de DH.
Selon le conseil, cette embellie des fonds sera possible grâce à l’augmentation des ressources transférées par l’Etat dont le gros est issu des rétrocessions de la TVA.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc