×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossier Spécial

E-learning: Le défi de la qualité

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5841 Le 11/09/2020 | Partager
Les écoles mettent à niveau leur offre en enseignement à distance
Elles ont investi en plateformes, studios d’enregistrements, équipements informatiques...
L’accessibilité aux équipements nécessaires et à une connexion haut débit fait défaut

Les écoles supérieures au Maroc ont relevé un énorme défi lors du dernier trimestre de l’année scolaire 2019-2020. En quelques jours, elles ont dessiné les contours du modèle pédagogique de l’enseignement à distance et s’en sont approprié les outils. Un travail fait dans l’urgence qui avait besoin d’être peaufiné afin de présenter une offre plus qualitative.

e-learning-041.jpg

La rentrée scolaire pour les étudiants a été fixée au 15 octobre 2020. Le choix entre des cours dispensés en présentiel ou à distance a été laissé aux étudiants. De leurs côtés, vles écoles se préparent à tous les scénarios  (Ph. pixabay)

Quelques mois après, elles ont consenti des investissements dans le domaine. «Nous avons entrepris d’importants investissements en matériel informatique dans la quasi-totalité des salles de nos écoles. Ces équipements sont composés d’ordinateurs, de caméras, de micros et de hauts parleurs, ainsi que de la licence d’utilisation de la plateforme Teams Class», précise Hassan Sayegh, DG du groupe HEM.

«Dans le cadre de la déclinaison du projet de développement de l’Université Hassan II de Casablanca (5i), axé principalement sur le numérique, un processus de digitalisation des services a été entamé depuis pratiquement près d’un an. Cette stratégie i-gouvernance s’est vue accélérée par la crise avec notamment l’implémentation de la nouvelle plateforme intégrée, i-UH2C», souligne Aawatif Hayar, présidente de l’université. L’établissement s’est aussi doté de plusieurs studios d’enregistrement. 

A l’instar de l’UH2C, l’Emlyon place la digitalisation au cœur de sa  stratégie. «Nous avons entrepris notre transformation digitale il y a plus de 5 ans en mettant en place un environnement pédagogique digital», souligne Mourad El Mahjoubi, DG de l’Emlyon. Ainsi, l’école française met à disposition de ses étudiants une plateforme d’enseignement «Brightspace», d’une interface de recherche «Learning hub», et d’une plateforme d’apprentissage en ligne «emlyonX» contenant des MOOCs.

L’Emsi aussi fait plusieurs acquisitions au niveau des équipements informatiques et d’outils supplémentaires. «Pour cette nouvelle rentrée nous continuons d’investir afin d’améliorer la qualité de l’expérience pour nos étudiants et nos enseignants», indique Karim Alami, DG du groupe Emsi.

«Toutefois, ce qui serait favorable à un enseignement davantage qualitatif c’est que l’Etat puisse mettre à la disposition une connexion internet à bas coût et avec un bon débit», recommande-t-il. «L’aboutissement de ces efforts dépend aussi de la disponibilité chez les étudiants d’un matériel technologique adéquat et d’une meilleure connexion internet», relève pour sa part Aawatif Hayar.

Tilila EL GHOUARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc