×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5839 Le 09/09/2020 | Partager

• Nestlé Maroc SA s’offre Starbucks  
Le géant de l’agroalimentaire Nestlé se positionne mondialement dans le marché du café hors domicile. D’où l’opération commerciale engagée par sa filiale marocaine. Nestlé Maroc SA a acquis des actifs de Starbucks: 27 machines de préparation de café notamment. Le deal a été conclu  avec Alshaya Morocco S.A.S détentrice exclusive de la marque sur le sol marocain. Nestlé Maroc SA va bénéficier de l’expertise de Starbucks et renforcer sa croissance via les produits de la chaîne de café. Pour sa part, Alshaya Morocco S.A.S compte se concentrer sur les points de vente de sa franchise. Le Conseil de la concurrence a autorisé cette opération de concentration économique.
F.F.  

• Liquidation Diac Salaf: Encore deux années supplémentaires  
La liquidation judicaire de Diac Salaf va encore durer deux années supplémentaires. Toujours cotée en Bourse, la société de financement avait été mise en liquidation après avoir échoué à trouver un repreneur en 2013. Aujourd’hui 7 ans après, il a été décidé de prolonger de 2 ans le mandat de son liquidateur Ahmed Nahed.
 M.A.B.  

• Agence marocaine de sécurité nucléaire: Le décret d’application au BO
Le décret d’application de la loi sur l’Agence marocaine de sécurité nucléaire vient d’être publié au Bulletin officiel. Ce texte, approuvé en Conseil du gouvernement, consacre le ministère de l’Energie et des Mines comme autorité chargée de l’exécution des dispositions relatives à la sûreté et la sécurité dans les domaines nucléaires et radiologiques.
M.A.M.

• L’Ecole française des affaires devient l’ESA
Près de 32 ans après sa création au Maroc, l’Ecole française des affaires (EFA) se repositionne. Après avoir renforcé son offre en bac+3, l’établissement spécialisé dans la formation de middle managers en management opérationnel, développement commercial et gestion et pilotage des RH, change de nom. L’EFA devient ainsi ESA, Ecole supérieure des affaires de Casablanca.
 A.Na

• L’ENSAM Casablanca fait rêver les bacheliers
Sur la plateforme d’admission des bacheliers aux établissements universitaires à accès sélectif, c’est l’Ecole nationale supérieure des arts et métiers (ENSAM) de Casablanca (université Hassan II) qui récolte le plus de vœux. L’établissement arrive en tête avec 54.347 demandes, suivi de près par l’Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) de Tanger (54.058), puis de l’ENSAM de Meknès (52954). L’ENSA de Marrakech arrive 4ème (50.880), suivie de l’ENSA d’Agadir en 5e position (49.713). Afin de répondre à la forte demande des bacheliers, l’ENSAM Casablanca prépare son extension sur 7.000 m² supplémentaires.
A.Na

• Zéro Mika: Les sacs en plastique narguent l’interdiction
«Zéro Mika» est finalement devenu un slogan. Les sacs en plastique reviennent en force un peu partout dans les souks et les magasins de commerce. Ce type d’emballage polluant continue de narguer l’interdiction. L’informel et la contrebande font de la résistance. En même temps, des ateliers de fortune pullulent en rase campagne et opèrent dans la clandestinité. Que ce soit à Sbite (région de Casablanca), Had Soualem ou encore dans les régions de Marrakech, des fermes agricoles se transforment en ateliers voire abritent des mini-usines spécialisées dans la production de sacs interdits. Autre actualité, les entreprises de plasturgie qui se conforment à la loi sont en veilleuse. Sans activité, des dirigeants se plaignent de la lenteur dans le traitement des projets de reconversion et de mise en conformité avec la loi 77-15. Un chantier, dont le financement de projets est mené par Maroc PME. Les sociétés attendent le déblocage de leur dossier pour la reconversion de leur activité.
A.R.

• Casa-Tram: Changement d’horaires
Compte tenu des nouvelles mesures restrictives entrées en vigueur lundi 7 septembre à Casablanca  et notamment, le couvre-feu instauré de 22h à 5h, les horaires du tramway sont modifiés. Le 1er départ de la ligne 1 est prévu à 5h45 (depuis Sidi Moumen) et 6h15 (depuis Lissasfa). Quant au dernier départ, il est à 19h45 (depuis Sidi Moumen) et 20h15 (depuis Lissasfa). Pour la ligne 2, les premiers départs sont programmés depuis Bernoussi (6h10) et Aïn Diab (6h40). Les derniers départs sont prévus de Bernoussi à 19h05 et de Aïn Diab à 19h50. En revanche, les fréquences restent inchangées en journée. Elles sont de 5mn sur la ligne 1 et 7 mn sur la ligne 2 en heures de pointe matin et soir.
A.E.

• Une affaire assez curieuse à Casablanca!
Les résidents d’un immeuble au quartier Gautier ont mis des barrières devant leurs garages. Le but étant de mettre fin au stationnement sauvage qui leur barre l’accès aux dépendances de leur résidence. La Moukataâ se manifeste et saisit les barrières installées dans la ruelle d’Ilya Aboumadi. Les autorités locales font valoir l’occupation illégale du domaine public. Tout un débat. Là où l’histoire devient intéressante, c’est lorsque les résidents de l’immeuble réclament leurs barrières. «La Moukataâ a refusé de nous les restituer», témoigne une résidente. L’administration est légalement obligée de motiver ses décisions et par écrit. Dans le cas contraire, la porte est ouverte à l’abus de pouvoir.
F.F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc