×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Oujda: Un nouveau délégataire pour la collecte des déchets

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5819 Le 07/08/2020 | Partager
95 millions de DH pour renouveler la flotte de collecte des déchets ménagers
88,9 millions de DH/an pour nettoyer Oujda
sos-angad.jpg

SOS-Angad confirme sa progression dans un secteur souvent géré par des entreprises étrangères et remporte son deuxième marché de collecte des déchets ménagers sur le plan national (Ph. AK)

Sita Bida s’en va, SOS-Angad la remplace et se charge de la gestion déléguée des déchets d’Oujda pour une période de sept ans. La société gérée par Abdelkader Saïd El-Figuigui, un originaire de la région opérant à Mohammedia dans le même secteur, se charge désormais de la gestion déléguée du service public des déchets ménagers et assimilés. 
Pour remporter ce marché, SOS-Angad s’est engagée sur plusieurs fronts: moderniser la flotte de collecte, renforcer les ressources humaines par de nouveaux ouvriers (640 au lieu de 500) , développer des approches écologiques, innover en matière de collecte en installant des bacs souterrains, en changeant les bacs en plastique par des bacs métalliques équipés de puces protectrices et en développant une approche citoyenne basée sur la communication permanente via des numéros de réclamation et de protestation.
La nouvelle flotte sera constituée de 74 véhicules, de marque Renaut, avec capacité de collecte oscillant entre 14 et 18 tonnes. Des 6/4 et 6/2 équipés de directionnels dont 7 véhicules 18 m3, 20 véhicules de 16 m3 et une vingtaine de véhicules de 7 m3 pour les ruelles. S’y ajoutent 20 motos et 50 tricycles dédiés à la collecte des détritus légers. Cet arsenal est en mesure de ramasser 560 tonnes par jour. Il est équipé de GPS pour faciliter la tâche aux contrôleurs municipaux et respecter le temps imparti pour chaque équipe. 

sos-angad2.jpg
 

Toujours en matière de nouveauté, «45 conteneurs souterrains seront installés et dispatchés dans la ville, principalement sur les grands axes et places à grande affluence, les endroits historiques», confie à L’Economiste Omar Hejira, président de la commune d’Oujda. Ces conteneurs souterrains apportent deux principaux avantages. Ils sont plus «esthétiques» que les conteneurs classiques et protègent l'environnement des mauvaises odeurs et des bactéries provenant des ordures tout en contribuant à la valorisation des espaces avoisinants. 
Ce n’est pas tout, s’enorgueillit Rouwane Rabie, directeur technique de la société: «Pour la première fois à Oujda les déchets verts auront leurs propres bacs et leurs propres camions de collecte équipés de broyeurs. En plus de camions aspirateurs pour le nettoyage des rues et places. En somme, un nouveau modèle de collecte en adéquation avec l’évolution que connaît la capitale de l’Oriental. Des méthodes écologiques, respectueuses de l’environnement, économiques en énergie et efficientes. 
Sur le plan financier, la commune aura à débourser 88,9 millions de DH/an. SOS-Angad investira, de son côté, 95 millions de DH pour l’achat du matériel.
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc