×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Compensation: La charge plonge de moitié

Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5779 Le 10/06/2020 | Partager
2,2 milliards de DH déboursés à fin mai dernier
Sous l’effet de la chute des cours du gaz butane
gaz-butane-079.jpg

 Malgré la remontée des cours du gaz butane sur le mois de mai, les 5 premiers mois marquent une chute de 22% par rapport à la même période de 2019

La subvention unitaire du gaz butane reste sur sa tendance baissière. Sur le mois de mai dernier, le montant de ce soutien a plongé de 48% en comparaison avec le même mois de 2019. Et sur le premier semestre, le montant de la subvention unitaire de la bouteille de 12 kg devrait chuter de 18% par rapport à la même période de 2019, relève la Caisse de compensation dans sa dernière livraison. Il est ainsi passé de 4.081,33 DH/tonne en 2019 à 3.344,06 DH en 2020.

Après une chute historique au mois d’avril, les cours du gaz butane se sont nettement redressés au mois de mai. En effet, cette tendance à la hausse des cours a été stimulée par les signes de reprise économique en Chine, la levée du confinement aux Etats-Unis et en Europe, mais aussi par la décision de l’Opep, au début du mois de mai, de réduire la production. Histoire d’adapter quelque peu l’offre à la demande dans l’objectif d’une remontée des cours du pétrole brut.

De ce fait, la moyenne mensuelle des cours du gaz butane a atteint 268 dollars la tonne au mois de mai, enregistrant ainsi une hausse de 38% par rapport au mois précédent, et une baisse de 36% en comparaison avec le même mois de 2019. Il n’en demeure pas moins que sur les 5 premiers mois, la moyenne des cours du gaz butane a chuté de 22% par rapport à la même période de l’année 2019.

prix-brute-079.jpg

Le marché mondial du sucre brut doit opérer un certain équilibre avec une légère tendance à la baisse. Ce qui ressort de l’évolution des cours sur les cinq premiers mois de 2020

Sur ces bases, le paiement des encours des dossiers de subvention du gaz butane, arrêté à fin mai 2020, s’est établi à 1.697 millions de DH et 4.384 millions à la même période de 2019.

Parallèlement, le cours du sucre brut à l’international lui aussi a retrouvé un nouvel équilibre sur le marché mondial. La moyenne mensuelle des prix s’est située  à 257 dollars/la tonne sur le mois de mai, soit une hausse de 6% par rapport au mois précédent et une baisse de 9% en comparaison avec le même mois de 2019.  Cette moyenne s’est toutefois inscrite en légère baisse de 1% sur les 5 premiers mois par rapport à la même période de l’année 2019.

Ainsi les encours des dossiers de subvention du sucre ont atteint 500 millions de DH sur les 5 premiers mois au lieu de 1,8 milliard de DH à la même période de 2019. A noter que cette subvention porte exclusivement sur la production locale issue des plantes sucrières.

A.G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc