×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Rapatriement des touristes européens: Ballet de navires à Tanger Med

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5765 Le 20/05/2020 | Partager
4 bateaux espagnols entre le 22 mai et le 4 juin pour véhicules et piétons coincés au Maroc
Le 2e tour des Français est prévu le 26 mai selon l’Ambassade de France
Un hic: Seules les voitures immatriculées en Europe autorisées à embarquer, pas les piétons
tanger-med-touriste-065.jpg

Les ferrys se font plus nombreux pour permettre aux européens bloqués au Maroc, Espagnols et Français de rejoindre leurs pays respectifs (Ph. Adam)

Quatre voyages sont prévus lors des prochains jours pour les Espagnols bloqués au Maroc. L’ambassade d’Espagne à Rabat vient d’annoncer l’organisation de quatre voyages par bateau à partir du port de Tanger Med et à destination de Malaga pour le rapatriement des Espagnols et Marocains résidant en Espagne les 22 et 26, 28 mai et 4 juin prochains. C’est la compagnie Balearia qui sera en charge de l’organisation de ce rapatriement longtemps attendu par les Espagnols et résidents coincés au Maroc.

Le voyage du 22 mai est réservé aux espagnols et aux résidents coincés avec leur véhicule, les autres pourront être empruntés par les piétons, sans véhicule.

Ces voyages viennent à la suite d’un premier contingent d’Espagnols rapatriés il y a quelques semaines à bord d’un vol de la compagnie Iberia. Il avait été réservé aux personnes prioritaires, soit malades soit avec une famille à charge en Espagne.

Un premier ferry de la compagnie GNV à destination de Sète est déjà parti de Tanger Med le 12 mai dernier. Un autre programmé pour le 19 a été reporté au 26 mai, selon l’ambassade de France. Mais à l’inverse de celui affrété par les autorités espagnoles, il ne pourra pas embarquer de piétons, seulement des personnes avec des véhicules immatriculés en Europe. Une limitation qui plonge dans le désarroi les quelques voyageurs non motorisés encore coincés au Maroc.

En parallèle, la situation des Marocains bloqués à l’étranger reste sans issue pour l’instant. Après la lueur d’espoir que constituait le rapatriement des 200 premiers bloqués de Melilia, la situation semble être revenue au point mort suite à un désaccord sur les listes de personnes à rapatrier, les autorités de Sebta voulant pour l’occasion intégrer les jeunes non accompagnés et non identifiés.   

Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc