×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Aquaculture: Un fonds pour booster le secteur

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5755 Le 06/05/2020 | Partager
25 millions de DH pour un appui technique aux opérateurs du secteur
Un centre et des modules de formation prévus
Le projet pilote au large de Sidi Ifni

Une bouffée d’air frais pour l’aquaculture. Le département de la Pêche maritime du ministère de l’Agriculture et l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) viennent de lancer un projet d’appui au développement des métiers d’aquaculture au Maroc.

aquaculture-055.jpg

L’appui technique prévu permettra de doper les capacités techniques des opérateurs de l’aquaculture pour mieux profiter de leur activité (Ph. Adam)

Le projet d’une enveloppe totale de 25 millions de DH est financé par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avec le soutien de la Norvège et des Pays-Bas. Il s’agit d’un projet innovant selon l’ANDA. Il a pour objectif de renforcer le secteur de l’aquaculture au Maroc à travers le développement des compétences techniques nécessaires à la production et la promotion des investissements dans le secteur.

Il vise à répondre à une demande croissante d’assistance technique de la part des opérateurs aquacoles et à développer une main-d’œuvre qualifiée pour la conduite des élevages prévus au large de l’Atlantique et de la Méditerranée dans les différentes zones lancées par l’Agence.

En effet, même si l’activité de l’élevage des poissons et des algues est considérée comme un bon investissement, elle reste dépendante de nombreux aléas dont ceux climatiques, d’où la nécessité d’une assistance technique pour mieux y faire face.

À terme, le projet prévoit l’installation d’une station de démonstration/formation pour la production de poissons et la conchyliculture au large de Sidi Ifni à travers un partenariat public-privé. Cette station servira de base pratique pour la formation de formateurs, ouvriers spécialisés et ouvriers qualifiés dans tous les métiers de l’aquaculture et sera conjuguée à des formations théoriques dans le Centre de qualification professionnelle maritime (CQPM) de Sidi Ifni.

Le projet prévoit également le développement de modules de formation pour les techniciens spécialisés, le développement de l’expertise marocaine dans le domaine de l’aquaculture à travers la mise en réseaux des acteurs privés marocains avec leurs homologues internationaux et la mise en relation entre les institutions de formation/recherche marocaines avec d’autres à l’étranger.

A. A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc