×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5753 Le 04/05/2020 | Partager

• Budget: Projet de loi rectificative à l’étude
C’est officiel. Un projet de loi de finances rectificative est à l’étude, annonce le Comité de veille économique à l’issue de sa dernière réunion. Toutes les problématiques identifiées lors des derniers comités seront prises en charge dans le futur projet dont l’élaboration dépend du scénario macro-économique à retenir. Au-delà, l’objectif est d’appuyer un plan de relance intégré et cohérent de l'économie nationale.
A.G.

• Ramadan: Les annonceurs aux abonnés absents !
Les investissements publicitaires durant les 7 premiers jours du mois de ramadan s’élèvent, en brut, à moins de 166,5 millions de DH, soit -36% par rapport à l’année précédente, selon une étude présentée par Imperium, spécialiste du traitement de l’information. Aucun média n’échappe à cette tendance. En effet la radio est le média le plus touché avec -50% comparé à la même période en 2019, le digital enregistre une baisse de 45%, la télévision chute de 35%, la presse est à -33% et l’affichage, qui est le média le moins touché, connaît une baisse de 25%. Le cinéma quant à lui est toujours en arrêt d’activité en raison du confinement.
A.Bo

• Gaz butane: Les stocks suffisants jusqu’au 1er juin
Les importations programmées et confirmées du gaz butane sont suffisantes pour couvrir les besoins du marché national et préserver un stock de réserve permanent  jusqu'au 1er juin, selon le ministère de l'énergie, des mines et de l'environnement. Ces niveaux dépassent les besoins de consommation de ce produit de première nécessité au niveau national qui atteignent environ 7.000 tonnes/jour.
A.E.

• Un 1er mai sur les réseaux sociaux
La pandémie du coronavirus a jeté de l'ombre sur les festivités des travailleurs à l'occasion de leur Journée internationale (1er mai). Confinement oblige, plusieurs dirigeants de centrales syndicales ont diffusé leur discours transmis en "live" sur les réseaux sociaux, en raison de l'interdiction des rassemblements publics en vertu de l'état d'urgence sanitaire. Les dirigeants des syndicats les plus représentatifs sont intervenus pour transmettre leurs messages à distance, à travers les sites web et les pages officielles de leurs instances, ainsi qu'à travers une panoplie d'activités et de programmes électroniques, pour célébrer une fête sans rassemblements.
A.E.

• Plus de concours pour les ENSA, ENSAM et ENCG?
C’est le projet que prépare le ministère de l’Enseignement supérieur. Il n’y aurait plus de concours pour les écoles d’ingénieurs recrutant à partir du bac, comme les ENSA et les ENSAM, ainsi que pour les ENCG. La sélection s’opèrerait sur la base des notes du bac, national et régional, à travers une plateforme électronique. A la rentrée 2019-2020, le ministère avait commencé par les EST-FST, dont les recrutements des étudiants se sont effectués en ligne, afin de tester le concept. La mesure pourrait être appliquée cette année 2020-2021. L’accès pour les facultés de médecine, pharmacie et dentaire devait être revu en dernier. Mais avec la crise du Covid-19, le ministère pourrait bien les intégrer dès cette année aussi. Il n’y aurait donc plus de concours pour tous ces établissements. Le ministère devrait se prononcer dans les prochains jours.
A.Na    

• Tourisme: La filière au point mort
Destination touristique très prisée, le Maroc prévoit une chute de 40% du nombre de touristes, et des milliards d’euros de pertes en conséquence.
On dénombre aujourd’hui 3.500 entreprises d’hébergement touristique, 1. 450 agences de voyages, 1.500 sociétés de transport, 500 entreprises de restauration et 1.500 sociétés de location de voitures directement touchées, avec un impact majeur sur l’emploi.
A.R.

• RAM: L'ouverture des frontières, pas avant septembre?
Avec une soixantaine d'appareils cloués au col, Royal Air Maroc  ne devrait pas retrouver un niveau d’activité normal avant  24 mois au moins. Les négociations en cours avec l’Etat marocain n’ont pour l’heure pas abouti au plan de sauvetage attendu. Des mesures vigoureuses ont été certes prises, notamment à travers le report ou la suppression des charges sociales, les dégrèvements d’impôts, le report des échéances bancaires… Mais pour l'heure, la visibilité est quasi nulle quant à la réouverture des frontières, sans doute impossible avant septembre 2020.
A.R.

• 13,3 millions de DH pour la Culture
C’est sur les réseaux sociaux que le nouveau  ministre de la Culture  de la jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, a annoncé le «déblocage immédiat» de 13,3 millions de DH en faveur des acteurs de la culture. Cette aide, mobilisée à travers le Fonds national de l’action culturelle (FNAC), est destinée à l’ensemble du secteur culturel, durement frappé par l’arrêt brutal de l’activité depuis les mesures de restrictions liées à la pandémie. Il s’agit surtout de la liquidation des arriérés de soutien notamment destiné au secteur du livre, des arts visuels, du théâtre ainsi que la musique et les arts chorégraphiques. «D’autres soutiens sont à l’étude pour 2020», promet déjà Othman El Ferdaous.
A.Bo

• Respirateurs: Un brevet pour Cosumar et la fondation FRDISI
La Fondation de R&D et d’innovation en sciences et ingénierie (FRDISI) vient de développer un respirateur artificiel baptisé «Dispositif intelligent de respiration artificielle à modes multiples». Le prototype a été financé par Cosumar. Les deux partenaires ont déposé une demande de brevet la semaine dernière à l’OMPIC.
 A.Na

• Casablanca: La commune relifte son site
La commune de Casablanca vient de dévoiler la nouvelle version de son portail www.casablancacity.ma. Il s’agit d’une version «améliorée» du même site lancé en 2015 et dont le contenu était loin d’être dynamique. Le portail, qui se décline en langues arabe et française, comprend des plateformes dédiées aux services de proximité et e-services. Il permet une interaction directe via une panoplie d’e-services, tels que la gestion des réclamations (CIRM), le bureau d’ordre digital, CasaMaps, le compte citoyen, ainsi que l’espace réservé aux démarches administratives en ligne.  Les informations mises en ligne se rapportent aux divers domaines d’activité de la commune, notamment le transport, la propreté, l’eau, l’électricité, la santé, l’urbanisme, la culture…
A.E.

• Adieu Idir
Le chanteur Idir, l’un des principaux ambassadeurs de la chanson amazigh à travers le monde, est mort, samedi 2 mai, à l’âge de 70 ans. L’annonce  a été faite par sa famille sur les réseaux sociaux. Hospitalisé vendredi à Paris, il a succombé à une maladie pulmonaire. Son plus célèbre titre «A Vava Inouva» (1976), diffusé dans 77 pays et traduit en quinze langues, lui a permis de  parcourir le monde entier  et de remplir les salles, partout où qu’il passe. Sa popularité dépassait ainsi largement l’Algérie son pays d’origine et la France son pays d’accueil. De lui, le sociologue Pierre Bourdieu disait : «Ce n’est pas un chanteur comme les autres. C’est un membre de chaque famille.»
 A.Bo

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc