×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Finances-Banques

Bourse: L’activité reprend mais les bénéfices chutent

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5734 Le 06/04/2020 | Partager
Amélioration du chiffre d’affaires des sociétés du Masi
La masse bénéficiaire plombée par les éléments exceptionnels
L’impact du coronavirus ne saurait attendre
bourse-034.jpg

L’activité des sociétés cotées s’est améliorée durant l’exercice 2019 pour atteindre 245 milliards de DH grâce aux bonnes performances des banques. Les bénéfices se sont en revanche repliés de 10% à 26,9 milliards de DH principalement en raison d’éléments exceptionnels

En attendant l’onde de choc du coronavirus qui ne manquera certainement pas d’impacter les agrégats financiers des sociétés cotées en 2020, l’exercice 2019 aura globalement été celui de la confirmation de la reprise pour les pensionnaires de la Bourse (54 d’entre eux ont publié leurs résultats annuels pour l’heure).

Une reprise, toutefois contrastée par quelques éléments exceptionnels. Celle-ci s’est ainsi manifestée sur le chiffre d’affaires de la cote (hors Centrale Danone) qui s’est amélioré de 2,5% pour s’établir à 245 milliards de DH. La hausse aurait été plus contenue (+2%) en tenant compte des états financiers pro-forma d’Afriquia Gaz. Selon les analystes de CDG Capital Research, cette croissance est tirée par les réalisations des banques dont le PNB agrégé s’est amélioré de 4,8%. Par contre, les secteurs du BTP (immobilier, ingénierie industrielle, bien d’équipements et matériaux de construction) ont contribué négativement avec une baisse de 20% de leur CA.

Au total, 48 sociétés ont publié une activité en hausse en 2019 contre 46 en 2018. Les analystes de la banque d’affaires de CDG relèvent que pour la première fois depuis 10 ans une légère baisse (-0,8%) de la contribution des filiales à l’international à 38,1%. Si l’activité est en hausse, les bénéfices sont en forte baisse.

La marge bénéficiaire de la cote a, en effet, été fortement impactée par l’amende qui a été infligée à IAM (3,3 milliards de DH) ainsi que la revalorisation de certains actifs de Managem. Résultat: les profits des sociétés cotées se sont fixés à 26,9 milliards de DH au titre de l’exercice 2019, en baisse de 10%. Pour CDG Capital, le RNPG de la cote aurait progressé de 4,6% s’il avait été retraité de ces éléments exceptionnels.

Côté valorisation, les analystes de la banque d’affaires relèvent une amélioration des ratios. En matière de dividendes, les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 milliards de DH. C’est une petite hausse de 0,6% par rapport à l’exercice précédent.

Le rendement des dividendes rapporté à la capitalisation au 31 mars s’est amélioré de 0,4 pts pour s’établir à 4,3% principalement en raison du mouvement qu’a connu le marché boursier durant cette crise sanitaire. Le PER de la place casablancaise quant à lui ressort à 18,3 fois les bénéfices contre 18,4x en 2018.

Moulay Ahmed BELGHITI

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc