×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5705 Le 25/02/2020 | Partager

■ France/Affaire Fillon: Report du procès
Tout juste ouvert lundi 24 février, le procès de l'ancien Premier ministre François Fillon, de son épouse Penelope et de son ancien suppléant Marc Joulaud pour des soupçons d'emplois fictifs de Mme Fillon, a été reporté à mercredi après-midi. Le tribunal correctionnel a fait droit à une demande de renvoi de la défense, qui sollicitait le report de la première journée du procès prévu jusqu'au 11 mars. Ceci en soutien à la grève des avocats contre la réforme de leur régime autonome de retraite.
Les trois prévenus encourent dix ans d'emprisonnement, de lourdes amendes et des peines d'inéligibilité. Leurs avocats plaideront la relaxe.
François Fillon a quitté la politique après son échec le 23 avril 2017. Reconverti dans la finance, il assure que «les preuves de la réalité du travail de son épouse seront apportées durant le procès…». Seule partie civile au procès, l'Assemblée nationale demande «le remboursement des sommes versées au titre de rémunérations, si jamais la juridiction considère que l'emploi est fictif», selon son avocat Yves Claisse. Soit, le cas échéant, plus d'un million d'euros de dommages et intérêts.

■ Coronavirus/UE: Faut-il fermer les frontières?
Face à la flambée de cas du nouveau coronavirus en Italie, tout rétablissement de contrôles aux frontières à l'intérieur de l'UE devra répondre à des conditions strictes, a rappelé la Commission européenne. Les liaisons ferroviaires par le col du Brenner (un important point de transit entre Autriche et Italie) avaient été interrompues dimanche soir en raison de doutes sur l'état de santé de deux passagères, mais le trafic a repris après des tests négatifs. Une mission de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) se rendra mardi en Italie. La Commission lui a demandé de mettre à jour son évaluation des risques et les scénarios possibles. L'ECDC est en train de passer en revue les plans d'urgence des Etats membres. Bruxelles a annoncé la mobilisation de plus de 230 millions d'euros dans la lutte contre l'épidémie, dont 100 millions pour la recherche de vaccins et de traitement.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc