×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Théâtre: Amis mais pas trop!

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5689 Le 03/02/2020 | Partager
    La comédie de boulevard «Mon meilleur copain» d’Eric Assous le 7 février au Mégarama
    Une œuvre hilarante sur la fidélité en amitié
    Plus de 500 représentations et 150.000 spectateurs en France depuis 2011
    theatre-089.jpg

    Les amateurs de franche rigolade seront aux anges ! La comédie à succès «Mon meilleur copain» d’Eric Assous débarque le 7 février prochain au Mégarama de Casablanca. L’occasion de rire à gorge déployée sur la fidélité en amitié et ses travers (Ph. Top Event Productions)

    Un ami a-t-il le droit de s’immiscer dans les rapports conjugaux de son copain? Tel est le sujet particulièrement croustillant de la comédie de boulevard «Mon meilleur copain» d’Eric Assous qui sera jouée le 7 février prochain au Mégarama de Casablanca dans le cadre de la 10e édition des théâtrales de Top Event Productions. Une pièce emplie de bonne humeur et de second degré qui amène à réfléchir sur le rôle de l’amitié.

    Pitch: Philippe et Bernard sont amis depuis toujours. Depuis des années, le premier – brave gars sans histoire – couvre régulièrement les infidélités de son acolyte. Jusqu’au jour où sa conscience finit par prendre le dessus et le mensonge devient trop difficile à tenir, pour le plus grand plaisir du public qui prendra un malin plaisir à suivre des péripéties particulièrement hilarantes.

    Une comédie pertinente et moderne qui pousse le spectateur à s’interroger sur la nature et les limites d’une relation amicale. Un thème intemporel qui concerne tout un chacun et dont la pièce suggère de jouer la carte de la transparence et de l’entraide avant tout. Des piliers essentiels pour éviter de nouer des relations trop malsaines et dont la mauvaise complicité se retournera un jour ou l’autre contre les deux compères.

    Une œuvre dont le ressort comique repose avant tout sur le texte à l’humour fin et intelligent d’Eric Assous, récompensé à deux reprises par le Molière du meilleur auteur francophone en 2010 et 2015. En effet, le scénario se veut ici malin et recherché, multipliant rebondissements inattendus et situations cocasses tout en agrémentant le tout de dialogues faisant bien souvent mouche. Mais les cinq comédiens présents sur scène – parmi lesquels Anne Laure Estournes ou encore Arnaud Cernolacce – y sont aussi pour beaucoup grâce à leur complicité des plus attachantes et une gestuelle maîtrisée.

    Une pièce à grand succès qui a déjà dépassé les 500 représentations et a attiré plus de 150.000 spectateurs. Jouée pour la première fois sur la scène du théâtre Daunou en 2011 avec Dany Brillant dans le rôle principal, «Mon meilleur copain» a ensuite été repris en 2017 avec une distribution autrement plus rajeunie à la Comédie Caumartin. L’œuvre s’est par la suite prolongée en 2018 au Grand-Point Virgule puis au théâtre Michel, avant de signer son grand retour à Paris en août dernier.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc