×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Investissement portuaire: 3,6 milliards de DH sur 3 ans

    Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5688 Le 31/01/2020 | Partager
    Lancement et poursuite de plusieurs chantiers structurants
    L’ANP anticipe une hausse du trafic de près de 4% en 2020

    L’agence nationale des ports maintient sa dynamique d’investissement. La croissance soutenue qu’enregistre l’activité portuaire impose la trajectoire. Sur les années 2020-2022, il est prévu d’injecter 3,6 milliards de DH dont 1,5 milliard sur l’exercice qui vient de démarrer. L’annonce a été faite lors du dernier conseil d’administration de l’autorité portuaire.

    Les principaux projets concernent le réaménagement de la gare maritime de Nador, la réalisation des quais pour la zone chantier naval d’Agadir et les travaux d’extension du port de Jebha.

    S’ajoutent également les aménagements intérieurs au bâtiment communautaire au port de Casablanca et les infrastructures d’accès au port sec de Zenata. Le plan d’action de l’Agence au titre de l’année 2020 vise, par ailleurs, le renforcement de la régulation des opérateurs et des activités portuaires, la promotion du régime de placement des terminaux portuaires ainsi que la poursuite de projets communautaires portant sur la compétitivité du transit portuaire. Le tout avec cette nouveauté: la mise en place des chantiers de digitalisation et de dématérialisation des opérations portuaires.

    Le conseil a également examiné l’évolution des activités portuaires durant l’année 2019. Il en ressort que le volume du trafic traité par les ports relevant de l’Agence nationale des ports devrait s’accroître de 3,9% cette année pour atteindre les 90 millions de tonnes. La hausse attendue s’explique par le trafic des conteneurs qui devrait augmenter de 5,7% et par l’export des phosphates dont le rythme de croissance devrait s’établir à 4,9%.

    Sur ces bases, l’autorité portuaire table sur un chiffre d’affaires pour l’année en cours de pas moins de 2 milliards de DH, soit un bond de 13% par rapport à l’estimation des réalisations de 2019.

    Agroalimentaire: L’export dématérialisé à TangerMed 

    L’export de produits agroalimentaires est désormais dématérialisé au port TangerMed. Les opérations se font depuis les stations de conditionnement pour l’ensemble des régions de production de fruits et légumes.  Le certificat d’inspection délivré par l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations et l’attestation phytosanitaire délivrée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) nécessaires pour les exportations agroalimentaires sont systématiquement intégrés au «Port Community System» de TangerMed, et accessibles à une base de données de près de 5.000 opérateurs.  
    Par ailleurs, grâce à l’échange automatisé, ces documents sont également transmis numériquement à l’Administration des Douanes pour l’obtention du bon d’embarquement. Ces nouveaux services dématérialisés mis en place par TangerMed sont le fruit d’un partenariat avec les organismes de contrôle, sous la tutelle du ministère de l’Agriculture ainsi qu’avec l’Administration des douanes et impôts indirects. L’objectif étant d’améliorer la compétitivité et la fluidité des exportations agroalimentaires.

    A.G.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      publicit[email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc