×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    L’ONCF assure le convoyage pour le compte de PSA

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5667 Le 02/01/2020 | Partager
    L’Office vient de recevoir sa 1re locomotive «nouvelle génération»
    Alstom livrera 2 à 3 locomotives «Prima M4» par mois
    Un marché de 1,5 milliard de DH
    oncf-067.jpg

    Six sites français participent à la production des locomotives Prima4: Belfort (montage), Le Creusot (bogies), Ornans (moteurs), Petit-Quevilly (transformateurs), Tarbes (composants de chaîne de traction) et Villeurbanne (systèmes électroniques de bord). Les composants ETCS sont produits à Madrid (Ph. ONCF)

    Alstom vient de livrer la première locomotive Prima M4 dans le cadre du contrat signé en 2018 avec l’ONCF pour la fourniture de 30 locomotives électriques Prima. qui seront fabriquées sur le site Alstom de Belfort. L’équipe Alstom au Maroc se chargera elle des essais, du service de garantie et de la maintenance.

    Ces nouvelles acquisitions, dont la livraison s’effectuera à raison de deux à trois locomotives par mois, avaient fait l’objet d’un appel d’offres international à l’issue duquel le contrat a été attribué en 2018 à Alstom pour un montant global d’environ 1,5 milliard de DH.

    Financé en totalité par un prêt accordé par l’Etat français, d’une maturité de 40 ans, avec une période de grâce de 10 ans et un taux d’intérêt de 0,0016%, ce montant couvre le matériel, les pièces de rechange et les pièces du parc. Ces locomotives de dernière génération sont conçues selon des caractéristiques et spécificités ultramodernes: informatique embarquée, ergonomie, assistance à la conduite, redondance du système de contrôle et de sécurité, système d’enregistrement vidéo…

    Elles affichent une puissance nominale de 5,5 MW, une vitesse d’exploitation maximale de 160 km/h et sont alimentées avec une tension DC de 3 KV. Elles sont équipées du système ETCS niveau 1, requièrent une maintenance minimale et offrent un haut niveau de fiabilité avec un coût de cycle de vie peu élevé grâce à leur conception modulaire.

    «Ces 10 dernières années, l’ONCF a mis en service commercial 20 locomotives électriques Alstom», précise Noureddine Rhalmi, DG d’Alstom Maroc.

    Par cette nouvelle acquisition, l’ONCF entend accompagner une demande de mobilité par train sans cesse croissante, moderniser, rajeunir et renforcer le parc matériel roulant, augmenter la productivité et accroître l’offre de transport, aussi bien des voyageurs grandes lignes que de marchandises, est-il expliqué.

    Ainsi, ces locomotives sont appelées à assurer la correspondance avec les trains à grande vitesse "Al Boraq" sur les axes très sollicités, notamment Casablanca-Fès et Casablanca-Marrakech, renforçant davantage la nouvelle expérience de voyage par train.

    Pour l’activité Fret et Logistique, les locomotives permettront de faire face au transport et convoyage par rail des voitures fabriquées au niveau de l’usine PSA à Kénitra vers le port de TangerMed et d’acheminer les conteneurs dudit port vers Casablanca.

    Cette opération est, rappelons-le, la première d’une série d’acquisitions de matériel roulant, comportant notamment des trains automoteurs pour le transport de voyageurs et de wagons pour l’acheminement de marchandises.

    A.E.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc