×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Rabat: L’Intérieur se charge du budget 2020

    Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5653 Le 12/12/2019 | Partager
    Après l’échec du conseil de la ville de le faire adopter dans les délais réglementaires
    La wilaya a adressé un courrier à la commune dans ce sens lundi dernier
    La difficile cohabitation entre majorité et opposition retarde les affaires de la capitale

    Depuis son installation, fin 2015, le conseil de la ville de Rabat peine à établir un cadre de travail sain, lui permettant de délibérer dans des conditions normales sur les affaires de la commune, et de se pencher sérieusement sur ses problèmes: éclairage public, transport, déchets…

    Cette crise est due à un conflit, devenu structurel, entre les élus du PJD et ceux du PAM, positionnés dans l’opposition. Résultat des courses: Un blocage de la majorité des sessions du conseil de la ville, comme ce fut  notamment le cas pour la session d’octobre qui revêt une grande importance.

    En effet, l’adoption du projet de budget pour l’année 2020 figurait parmi les points à l’ordre de cette session. Face à la mobilisation des élus du PAM, la majorité, conduite par le PJD, a échoué à faire passer le projet de son budget 2020 durant les trois séances programmées.

    Mohamed Sadiki, maire de la capitale, était dans l’obligation de convoquer une session extraordinaire pour le 20 novembre 2019, date limite pour présenter le projet de budget au visa du gouverneur de la préfecture de Rabat, qui est le wali (article 189 de la loi organique 113-14 relative aux communes). L’ordre du jour avancé était composé de 6 points dont celui du projet de budget.

    Surprise, les élus de la majorité ont brillé par leur absence, ce qui a entraîné le report de cette réunion, faute de quorum.  «C’est de l’irresponsabilité de la part de la majorité de boycotter une session qu’elle a elle-même déclenchée», s’indigne Omar Hayani, élu de la FGD.

    Gardant toujours l’espoir de faire adopter son projet de budget, le maire a appelé à une deuxième réunion dans le cadre de cette session extraordinaire, qui devait se tenir l’après-midi du vendredi dernier. Une réunion annulée, suite à une lettre adressée par la wilaya. Le document rappelait que la session extraordinaire doit être clôturée dans un délai maximum de sept jours ouvrables consécutifs, et ce conformément à l’article 36 de la loi organique relative aux communes.

    En cas de non adoption du projet de budget dans les délais, c’est le département de l’Intérieur qui se charge de sa préparation (article 195 de la loi organique 113-14). Un courrier dans ce sens a été transmis, lundi dernier, par la wilaya au maire de la commune. Rappelons que le même scénario a prévalu lors de l’adoption du budget 2017.

    La wilaya débloque les points urgents

    En plus du budget, il reste d’autres points urgents à faire adopter par le conseil de la ville. Pour y parvenir, la wilaya a convoqué une session extraordinaire tenue la matinée du vendredi dernier. Les travaux de cette réunion ont été boycottés par les élus du PAM. Parmi les points importants adoptés, celui du projet portant sur la réutilisation des eaux usées pour l’arrosage des espaces verts, dont la superficie a largement augmenté avec le programme «Rabat ville lumière». Selon le projet de budget 2020 non adopté, le montant des dépenses d’entretien courant d’espaces verts va plus que doubler par rapport à celui de 2019. Parmi les autres points adoptés, l’on retient celui concernant la création d’une SDL (Société de développement local) pour la gestion du complexe agroalimentaire prévu à l’arrondissement Youssoufia.

    Noureddine EL AISSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc