×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Oléiculture: El Attaouia tient son 6e Salon national

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5636 Le 19/11/2019 | Partager
    80 producteurs nationaux réunis du 4 au 7 décembre
    Focus sur le rôle de filière dans la création d’emploi

    Réunir ses forces pour faire de l’olivier un super moteur de développement agricole régional et un secteur phare pour la création de l’emploi. Tel est l’objectif du Salon national de l’olivier, dont la 6e édition est prévue du 4 au 7 décembre à El Attaouia, dans la province d’El Kelaa des Sraghna, qui concentre la plus grande étendue d’oliviers plantés dans la région.

    Organisé sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, par l’Association du Salon national de l’olivier et la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive, ce rendez-vous annuel se veut un espace privilégié pour mettre en exergue la filière oléicole, ses enjeux et ses défis et une plateforme de rencontre et d’échange entre les différents opérateurs oléicoles.

    Au total, 80 exposants sont attendus avec un programme riche en séminaires et ateliers, renforcé par l’aménagement d’un espace “Conseil agricole”. Des prix sont également prévus pour encourager les agriculteurs qui réalisent les meilleures performances du secteur. La 6e édition du Salon mettra en avant le rôle majeur de la filière oléicole dans la création d’emploi qui procure au niveau régional, rien qu’en amont productif, plus de 10 millions de journées de travail par an.

    En effet, la filière oléicole au niveau de la région Marrakech-Safi constitue la principale filière arboricole avec une superficie de 235.000 ha, soit 22% de la superficie oléicole nationale. La production, en moyenne, de la région représente 25% de la production nationale d’olives et contribue à hauteur de 64% aux exportations nationales de conserves d’olives et de 24% aux exportations de l’huile d’olive.

    La province d’El Kelaâ des Sraghna assure en moyenne plus de 40% de la production de la région Marrakech-Safi avec une superficie de près de 76.000 hectares. Sur le plan national et depuis quelques années, la filière oléicole est inscrite au cœur des stratégies agricoles.

    En couvrant plus de 50% de la superficie arboricole marocaine (soit 1.070.000 ha, pour une production moyenne de 120.000 à 140.000 tonnes d’huile) et en assurant une activité agricole intense (20 millions de journées de travail/an et 100.000 emplois permanents), l’oléiculture se place en tête des filières stratégiques au Maroc.

    Dès lors, de grandes manœuvres de restructuration et de modernisation du secteur oléicole national ont été adoptées dans le cadre des nouvelles orientations stratégiques du Plan Maroc Vert (PMV). Il s’agit particulièrement de l’intensification et la réhabilitation du verger oléicole national, ainsi que l’adoption des nouvelles pratiques techniques et technologiques de production des olives et de l’huile d’olive de qualité, et l’organisation professionnelle (agrégation, GIE, etc.).

    Ceci s’est traduit en un accroissement important de la production et de l’exportation nationale d’huile d’olive de qualité. Cependant, la filière oléicole n’a pas encore atteint toutes les potentialités de production des plantations réalisées au cours des dernières années, dans le cadre de la stratégie du PMV.

    Variétés

    Deux variétés de picholine «Haouzia» et «Ménara», travaillées par l’INRA et obtenues à partir de la sélection clonale au sein de la variété population «Picholine marocaine», sont aujourd’hui largement diffusées au niveau national. Et depuis 2016, 5 autres variétés, obtenues par croisement, ont enrichi la collection. Toutes ces actions rentrent dans le cadre de la stratégie du «Plan agricole régional», piloté et coordonné par la direction régionale de l’agriculture.

    De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc