×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Rallye: Aïcha des Gazelles innove pour ses 30 ans

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5620 Le 23/10/2019 | Partager
    La course change d’échelle et atteint le nombre record de 436 participantes
    Des épreuves en hors piste pour renforcer le challenge
    rallye-aicha-des-gazelles-020.jpg

    Le célèbre rallye Aïcha des Gazelles débarque du 13 au 28 mars prochain. La course, basée essentiellement sur la navigation à l’ancienne,  confrontera cette année près de 436 participantes représentant 18 nationalités, dont une vingtaine de Marocaines (Ph. A.D.G.)

    Pour ses trente ans, Aïcha des Gazelles innove et voit les choses en grand. Le célèbre rallye marocain, toujours basé sur la navigation à l’ancienne, atteindra en effet cette année un nombre de participantes record et proposera un parcours entièrement repensé pour plus de challenge et d’aventure humaine.

    Un moyen ludique de valoriser l’image et les performances des femmes. La course, qui en est déjà à sa trentième édition, opposera du 13 au 28 mars prochain pas moins de 436 gazelles représentant près de  18 nationalités. Elles formeront un total de 218 équipages, dont 10 marocains, aux commandes de 4*4, de crossover ou encore de quad. «Il s’agit du nombre d’équipages le plus important en l’espace de trente années d’existence.

    C’est dire l’engouement des femmes pour ce genre de compétition», confie la fondatrice de l’évènement Dominique Serra. Le circuit, quant à lui, proposera intégralement du hors piste aux pilotes. «Les gazelles traverseront cette année le désert du sud-est marocain en empruntant exclusivement ses dunes ou ses regs caillouteux», ajoute la responsable. Côté nouveautés également, un programme anniversaire qui n’a pour l’instant pas encore été dévoilé.

    Le concept du rallye -premier certifié au monde ISO 14001- se base quant à lui toujours sur la navigation à l’ancienne et l’éco-conduite, véritable marque de fabrique de la manifestation. Ici, pas de GPS ni de téléphone mobile. Les coureuses doivent calculer et planifier leur parcours uniquement à l’aide d’une carte et d’une boussole.

    «Notre classement se base sur le nombre de kilomètres parcouru pour chaque étape, la distance en question devant être la plus courte possible», souligne Dominique Serra. Un évènement organisé avant tout pour changer le regard des hommes envers la gent féminine.

    «Aïcha des gazelles devrait contribuer à convaincre la population masculine des capacités de leur alter ego féminin», tient à préciser la présidente. Mais ce rallye représente aussi l’occasion pour ses centaines de participantes de les challenger et de les pousser à dépasser leurs limites, boostant par la même occasion leur épanouissement aussi bien professionnel que personnel.

    Enfin, la compétition vise également la préservation des différents sites traversés et la valorisation de leurs populations locales.

    Karim AGOUMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc