×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Un lycée sportif ouvre à Tanger

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5619 Le 22/10/2019 | Partager
    L’établissement, d’une capa­cité de 900 élèves, est le 1er lancé par le MEN
    Il offre une formation alter­née avec un horaire adapté pour le sport
    Un internat et des terrains de tennis, hand-ball, football...
    lycee-sportif-tanger-019.jpg

    Le lycée des sportifs de Tanger est destiné à assurer une formation académique et sportive (Ph. Adam)

    La cité sportive de Tanger abrite désormais le premier lycée sportif  de Tanger. Il se trouve au sommet d’une crête, à quelques centaines de mètres du grand stade Ibn Battouta, de la salle couverte et du terrain de tennis qui constituent la cité sportive. Le Lycée, récemment inauguré, accueille actuellement 364 collégiens et lycéens, dont 89 filles.

    Son objectif est de concilier entre études et sport, sur­tout les entraînements qui forgeront les futurs athlètes, selon Abdelaziz Raihani, son directeur. C’est le 1er établissement lancé sous le programme «Etudes et Sport» du ministère de l’Education natio­nale, un projet ambitieux qui permettra de former les futurs champions.

    Mis en oeuvre en partenariat avec le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que les ligues sportives de Tanger, ce lycée permet aux élèves du Lycée des sportifs de Tanger de bénéficier des cours le matin jusqu’à 13h30, les après-midi étant réservés dès 15h00 aux entraîne­ments, que ce soit au sein de l’établis­sement ou auprès des ligues auxquelles appartiennent les élèves, selon Raihani.

    lycee_sportif_tanger_019.jpg

    Le lycée est équipé pour cela. Il dispose de trente classes de cours et de plusieurs terrains de sport dont un pour le hand-ball, pour le foot ou pour le tennis afin de permettre aux lycéens de poursuivre leurs entraînements dans les meilleures conditions.

    Ces jeunes pourront aussi accéder pour entraînement à toutes les installations de la cité sportive, incluant le grand stade et le reste des terrains. Les jeunes des autres villes de la région ne sont pas oubliés. Ils ont la possibilité d’intégrer l’internat du Lycée. Ce der­nier offre une centaine de places avec des chambres pour quatre équipées de salles de bain et de douches individuelles.

    Comme pour tout programme spor­tif, l’alimentation reste un point d’une grande importance. Le lycée est équipé d’une cantine qui offre des repas en pen­sion complète pour les internes. Le reste des lycéens profite aussi du déjeuner. Au repas de midi, les 364 lycéens se relaient en deux groupes pour se restaurer.

    Le lycée dispense deux spécialités, à savoir l’«éducation physique» et la filière «études et sport». A la suite, après obten­tion du baccalauréat, les futurs lauréats auront l’embarras du choix avec la pos­sibilité d’intégrer directement le Centre National des Sports Moulay Rachid ou même d’intégrer la faculté de médecine pour faire la médecine sportive, selon le directeur du lycée.

    La sélection et l’accès au lycée se fait via les ligues sportives qui constituent une partie intégrante du projet. Ces der­nières assurent la sélection et aiguillent les jeunes vers le Lycée. Un autre lycée devra voir le jour sous peu à Casablanca, sur le même modèle, l’idée étant, de doter dans une première phase chaque région d’un lycée du genre selon le ministère de l’éduca­tion.

    La Cité sportive arrive bientôt aussi

    Il s’agit de l’un des joyaux du programme Tanger-Métropole, une cité dédiée au sport dans l’en­vironnement immédiat du Grand Stade de Ibn Battouta de Tanger. Le projet dont une grande partie est finalisé s’étend sur une soixan­taine d’hectares. Il regroupe plu­sieurs terrains de sports, qui en plus du grand stade incluent une piscine olympique, un court de tennis, pétanque et même un hôtel et un centre commercial dédié au sport. Mobilisant des investisse­ments de l’ordre de 600 millions de DH, cette cité est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, celui de la Jeunesse et des Sports, de l’Economie et des Finances et de l’Education nationale en plus de la Mairie de Tanger.

     De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc