×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Football: Le stade de Oujda retrouve son lustre

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5601 Le 26/09/2019 | Partager
    Après un an de travaux, le complexe prêt à abriter les rencontres de la Botola Pro
    Un premier match opposant le Mouloudia d’Oujda au Fath de Rabat vient de s’y jouer
    Sa rénovation a nécessité plus de 55 millions de DH
    foot-stade-de-oujda-001.jpg

    Plusieurs sportifs de l’Oriental souhaitent que la FRMF programme des rencontres de l’équipe nationale à Oujda
    (Ph. A.K)

    Il a fallu plus d’une année au Complexe d’honneur d’Oujda pour se refaire une jeunesse et rouvrir ses portes à la compétition. Le stade est désormais homologué pour habiter les rencontres de la Botola Pro 1re division au titre de la saison footballistique 2019/2020. La première rencontre s’est déroulée la semaine dernière opposant le Mouloudia d’Oujda au Fath de Rabat.

    L’occasion pour l’Oriental de célébrer la nouvelle saison, et jouer à domicile après une année sans terrain fixe. D’une capacité d’accueil de 19.800 places, le Complexe d’honneur d’Oujda est doté d’une pelouse en gazon naturel, un nouveau système d’éclairage, plusieurs dépendances dont une salle des soins, quatre vestiaires, un réfectoire, une salle de conférences, une zone de presse pour 70 places, une dizaine de loges aménagées dont une pour la technique d’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR). Une nouvelle clôture a été également réalisée avec douze portes d’accès.

    En parallèle, des grilles de séparation segmentent le stade en 6 zones avec une partie VIP. Elles sont renforcées par un poste de commandement, des tourniquets de contrôle avec caméras de surveillance (programmées mais pas encore installées). S’y ajoutent des équipements sophistiqués pour détection et protection des incendies avec sonorisation de sécurité.

    Le but est d’assurer une meilleure fluidité lors des rencontres à grande affluence. Plus de 55 millions de DH ont été débloqués pour redonner une nouvelle jeunesse à ce stade, et qui nécessite un meilleur suivi en matière d’entretien et protection de ses composantes.

    D’autres budgets restent à débloquer par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et le département de la Jeunesse et des Sports pour doter ce complexe d’un afficheur de scores  électronique, de panneaux électroniques pour les bords du terrain, de bancs de remplaçants nouvelle génération avec aménagement de la piste d’athlétisme.

    De son côté la wilaya de l’Oriental qui a veillé sur le respect des exigences du cahier des charges (achèvement des travaux dans les délais avec respect des normes de qualité), est appelée à doter ce stade d’une touche environnementale.

    La fin des travaux a été ponctuée par la visite de Mouad El Jamai, wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, en présence de Mohammed Houar, président du MCO, des directeurs régionaux des départements de l’équipement, la Jeunesse et des Sports et des entreprises engagées dans la réalisation de ce projet.

    De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc