×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:5567 Le 01/08/2019 | Partager

    • Ceta, le traité controversé
    Les députés français ont approuvé la ratification du traité de libre-échange controversé entre l’Union européenne et le Canada (Ceta). Si ses défenseurs le voient positif pour l’économie, ses opposants pointent du doigt les risques environnementaux et sanitaires. Une dizaine de permanences de députés français de la majorité présidentielle ont été prises pour cible ces derniers jours après l’approbation par l’Assemblée nationale française de ce traité. Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a appelé à apaiser le débat. Négocié pendant plus de sept ans, l’Accord économique et commercial global (AECG, en anglais Ceta) avait été approuvé par le Parlement européen en février 2017. Il doit être ratifié par les 38 assemblées nationales et régionales d’Europe. Après le feu vert de l’Assemblée nationale française, ce sera au tour du Sénat, chambre haute du Parlement, de se prononcer, à une date qui reste à définir. Treize Etats dont l’Espagne et le Royaume-Uni l’ont déjà ratifié.

    • Commerce: De nouvelles négociations en septembre
    Les négociateurs chinois et américains sur le commerce sont convenus de se revoir en septembre aux Etats-Unis après leurs échanges à Shanghai les 30 et 31 juillet. Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin ont rencontré à cette occasion le vice-Premier ministre chinois Liu He. Il s’agit de leur première discussion en face-à-face depuis la trêve dans la guerre commerciale bilatérale, décrétée fin juin. Selon la presse étrangère, les négociateurs ont discuté de l’augmentation par la Chine de ses achats de produits agricoles américains, en fonction de ses besoins nationaux et du fait que les Etats-Unis devaient créer des conditions favorables à ces achats.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc