×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Le hackathon de l'INDH fait escale à Tanger

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5565 Le 26/07/2019 | Partager
    Impliquer et mobiliser les jeunes dans les politiques de développement humain
    Jeux de réalité augmentée, applications d’aide à l’apprentissage... des idées novatrices

    Le hackathon de l’Initiative nationale pour le développement humain, INDH, vient de passer par Tanger. Une douzaine d’équipes avec des idées originales s’y sont rencontrées le week-end dernier lors de l’étape régionale du premier «Hackathon du développement humain».

    «Avec cette compétition, l’INDH veut se faire une nouvelle jeunesse et sortir du carcan des projets d’amélioration du revenu qui ont marqué ses débuts», indique Mohamed Dardouri, wali chargé de la coordination de l'Initiative nationale pour le développement humain.

    L’objectif est de mobiliser les jeunes dans un esprit d’entrepreneuriat social et de faire émerger des idées de projets innovants qui répondent à des problématiques locales en relation avec la petite enfance. Cinq sous-thématiques sont identifiées: «La santé des mères et des enfants», «La nutrition», «L’éducation préscolaire», «La stimulation précoce» et «L’éducation parentale».

    12 compétitions seront organisées jusqu'au 9 août dans les chefs-lieux de
    région, réunissant chacun 50 participants pendant 2 jours et demi

    Douze hackathons sont ainsi organisés, depuis le 9 juillet jusqu’au 9 août, dans les chefs-lieux de région, regroupant chacun une cinquantaine de participants pendant deux jours et demi. Pendant la durée de chaque étape régionale, les participants travaillent en groupe pour élaborer des idées de projets en relation avec la thématique de la petite enfance. Ils reçoivent également un encadrement et des formations accélérées dans plusieurs disciplines: marketing, élaboration de modèles d’affaires, finance…

    Après 48h de travail en continu, les équipes présentent leurs projets devant un jury d’experts. Les trois meilleures équipes dans chaque région remportent des prix qu’elles doivent investir dans l’amélioration de leurs prototypes et la réalisation des projets.

    Lors de l’étape tangéroise, c’est l’équipe Ibtikar qui a remporté la première place avec en projet un jeu destiné aux enfants âgés de 3 à 5 ans qui utilise la réalité augmentée. Le jeu devrait permettre aux jeunes enfants d’améliorer leurs capacités cognitives et leurs connaissances.

    En 2e position arrive Healthy taste, dont l'idée tourne autour de la conception d’un biscuit vitaminé destiné à améliorer l’alimentation des jeunes enfants, suivie par Toyo, une application pour la mesure et le suivi de l’apprentissage des petits de 3 à 6 ans.

    Les trois équipes auront droit à un suivi et un appui matériel de la part de l’INDH. A noter que ce hackathon est organisé en amont des Assises nationales du développement humain prévues pour septembre prochain. La grande finale aura lieu la veille. S’y affronteront les finalistes de chaque région.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc