×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Co-development: Adoptez la formation apprenante!

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5547 Le 02/07/2019 | Partager
    formation_5547.jpg
    Récent au Maroc, le co-développement met à profit les collaborateurs d’une entreprise pour se former mutuellement. Un moyen économique d’améliorer leurs pratiques managériales et professionnelles tout en boostant leur motivation (Ph. Portail RH RI)

    Mettre à profit ses propres collaborateurs pour se former. C’est le concept particulièrement original et novateur du co-développement (co-development en anglais). Une démarche récemment introduite sous nos latitudes qui mise sur la coopération pour progresser dans ses pratiques professionnelles et renforcer la motivation des troupes. Partez à la découverte d’un nouvel outil de gestion particulièrement utile et efficace grâce à Aimane El Bakkali Kassimi, psychothérapeute, formateur en développement personnel et conférencier.

    Une méthode de formation interrelationnelle
    Le co-développement est une méthode d’apprentissage interrelationnelle qui rompt avec le schéma des formations classiques en présentiel en instaurant des échanges constructifs stimulants et bienveillants entre les salariés. Ses participants apprennent ainsi les uns des autres, endossant tour à tour les rôles d’apprenant et de consultant. Une pratique d’entraide et d’intelligence collective entièrement tournée vers l’humain mise au point dans les années 1980 par le professeur Adrien Payette et le psychologue industriel Claude Champagne. Ses principes fondateurs? Partir de l’expérience plutôt que du savoir et tirer des enseignements à partir de l’action
    L’avis du spécialiste: Co-development est une approche de formation relationnelle destinée avant tout à des personnes qui croient au pouvoir d’apprendre les uns des autres afin d’améliorer ou de consolider leurs pratiques professionnelles. Cette méthode met en exergue la puissance de l’intelligence collective comme outil de développement personnel et de renforcement des compétences.

    Un moyen original d’améliorer ses compétences
    Cette démarche favorise tout d’abord une culture de la coopération et de l’ouverture au sein des équipes, améliorant ainsi sensiblement le climat social du groupe. Egalement économique, la méthode renforce considérablement la motivation des employés et améliore grandement leurs pratiques managériales. L’outil permet enfin de penser «out of the box» et de développer sa créativité en matière de résolution de problèmes.
     

    appretissage_collectif_5547.jpg
     

    Une application concrète en entreprise
    Concrètement, ce dispositif d’accompagnement est réalisé en entreprise dans un cadre précisément défini. Le groupe de travail se compose en principe de 5 à 10 participants qui se rencontrent en moyenne une demi-journée par mois durant six mois. Au cours des séances, les salariés endossent tour à tour les rôles de «client»; présentant au reste du groupe une problématique qui lui est propre; et de «consultant» proposant des pistes d’action et des retours utiles. Enfin, un animateur se charge d’animer le tout, stimulant les différentes interactions entre les participants. Parmi les principales étapes du processus, l’on compte notamment l’exposé d’une problématique ou d’une préoccupation par l’apprenant aux consultants, dont le thème change régulièrement. La phase suivante – l’exploration – consiste pour les consultants à partager leurs réactions, leurs questions réflexives, leurs idées et leurs suggestions avec les clients qui écoutent quant à eux sans débattre et notent les différentes suggestions à retenir. Enfin, un plan d’action est réalisé et une évaluation est opérée par l’ensemble des participants.
    L’avis du spécialiste: L’approche peut être envisagée au sein d’une équipe, d’une direction ou encore d’un département. Le groupe ne doit pas dépasser la dizaine et se réunit à intervalles réguliers en fonction des besoins de chacun. Chaque réunion ne peut couvrir qu’une seule problématique à la fois. 

    De multiples contextes d’utilisation
    Plusieurs thèmes peuvent être retenus pour recourir à un dispositif de co-développement. Les problèmes de management, tels que les situations conflictuelles avec son autorité hiérarchique ou les tensions interpersonnelles avec ses pairs, comptent parmi les questions les plus récurrentes. La gestion du changement et les dysfonctionnements sont également souvent soulevés.
    L’avis du spécialiste: Les séances de co-développement couvrent des thèmes très variés, traitant aussi bien de questions de stratégie d’entreprise à l’intégration des nouvelles recrues, en passant par des problématiques relationnelles ou encore managériales.

    aimane_bakkali_5547.jpg
    Aimane El Bakkali Kassimi est psychothérapeute, formateur en développement personnel et conférencier. Membre du World Association for Person Centered and Experiential Psychotherapy and Counselling (WAPCEPC), il applique le co-développement depuis deux ans auprès de différentes entreprises (Ph. A.B.K)

    Un outil récemment introduit au Maroc
    Le co-développement est une démarche récente au Maroc. Sous nos latitudes, cette méthode est avant tout l’apanage des grands groupes, des multinationales et des entreprises industrielles.
    L’avis du spécialiste: Cette approche nouvelle, beaucoup plus présente dans le monde anglophone que francophone, commence à se faire connaître au Maroc au sein des entreprises s’intéressant réellement au développement personnel.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc