×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech/Médina 485 millions de DH pour réhabiliter des circuits spirituels

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5528 Le 31/05/2019 | Partager
    Réhabilitation du bâti, revêtement en pavés, ravalement de façades…, les chantiers
    Ce projet concerne 20,5 km de travaux pour une durée de 3 ans
    Un nouveau dynamisme social et économique pour l’ancienne médina
    marrakech-medina-028.jpg

    Mieux valoriser le patrimoine et les monuments de Marrakech représenterait un sacré levier économique. De nombreuses villes du monde l’ont compris et misent sur ce lien avec l’histoire pour attirer les voyageurs amateurs de vestiges et de traces de civilisations anciennes

    C’est un projet colossal qui devrait appuyer la réhabilité de l’ancienne médina de Marrakech inscrite depuis plus de 30 ans par l’Unesco en tant que patrimoine mondial de l’humanité. Ce projet concerne 20,5 kilomètres et est doté d’un budget de 485 millions de DH, financés par les ministères de l’Intérieur, de l’Habitat et du Tourisme ainsi que la commune urbaine de Marrakech et la commune de Mechouar.

    Ce projet devra redonner un nouveau dynamisme  à l’ancienne médina dans une démarche intégrée, qui prend également en compte son tissu économique. Il répond aussi à l’appel des historiens et des Marrakchis pour sauvegarder le patrimoine. En effet, la vieille ville compte plus de 400 sites, mosquées historiques, mausolées dont une partie est en détérioration.

    Mieux valoriser ce patrimoine et ces monuments représenterait un sacré levier économique. De nombreuses villes du monde l’ont compris et misent sur ce lien avec l’histoire pour attirer les voyageurs amateurs de vestiges et de traces de civilisations anciennes.

    marrakech-medina-2-028.jpg

    Le programme de réhabilitation de l’ancienne médina comprend ainsi 18 chantiers de restauration où il s’agira de revêtement de pavés en pierre, de ravalement de façades, d’éclairage ainsi que la création de circuits touristiques et spirituels intra-muros. Les deux premiers chantiers portant sur les thématiques  de l’art du bois et  des tanneurs ont déjà démarré.

    Les 16 autres concernent  la réhabilitation des places historiques comme celle d’El Antaki à Ben Youssef, la place de Kzadria, Sidi Boudchich… Pour mener à terme ce programme, deux commissions (technique et administrative) suivent de près les travaux, indique Khalid Ouaya, directeur général de l’Agence urbaine de Marrakech qui coordonne le projet.

    L’AUM fera d’ailleurs appel à la communauté d’historiens, de chercheurs ainsi qu’aux associations de quartiers pour ressusciter ce patrimoine tombé en décrépitude au fil du temps. D’où le programme de rénovation qui a démarré en 2015 avec, d’abord, le Marrakech, cité du renouveau permanent qui a réhabilité les quartiers El Mellah, Ezrayeb et le cimetière «Achouhada». Le nouveau chantier est inscrit dans le même élan et devra être achevé à l’horizon 2021.

    Charte architecturale en cours

    En parallèle à la restauration, l’AUM vient d’approuver une charte architecturale pour l’ancienne médina avec un cahier des charges opposable et ce, pour créer une harmonie dans l’ensemble des quartiers et aller plus loin dans la préservation du patrimoine. Si l’arrivée d’un certain nombre de résidents étrangers, qui ont investi la médina reprenant ses riads et ses douirias abandonnés, a permis de préserver des maisons, il y a eu aussi de nombreuses démolitions à défaut de l’existence d’une charte et aussi par méconnaissance de l’histoire, soulignent les experts.

    De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc