×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Engie cherche des jeunes pépites au Maroc

    Par Nadia DREF | Edition N°:5527 Le 30/05/2019 | Partager
    Un appel à projets au profit des startups sera clôturé le 10 juin
    Smart cities, pompage solaire, efficacité énergétique... Les domaines ciblés

    Pour répondre à des besoins de business concrets, Engie vient de lancer un appel à projets au profit de startups marocaines. Via sa plateforme Engie Innovation, la filiale du groupe français est à la recherche de projets créatifs dans le domaine de l’énergie: smart cities (habitations, bâtiments de bureaux, commerciaux ou industriels), pompage solaire, objets connectés, digitalisation, efficacité énergétique dans l’industrie ou le tertiaire, solutions décarbonisées et décentralisées.

    Les candidats ont jusqu’au 10 juin pour déposer leurs candidatures. Un comité d’experts en énergie choisira les projets les plus intéressants. Ces derniers seront présentés lors de l’Innovation Forum le 20 juin à Casablanca. Les projets seront évalués en fonction de plusieurs critères dont la pertinence par rapport aux thèmes définis, leur caractère innovant et leur maturité, le potentiel de développement, la faisabilité et possibilité de leur déploiement à court terme ainsi que leur implémentation au Maroc.

    A la fin, seulement deux projets seront sélectionnés dont les solutions doivent être basées ou déployées au Maroc. Un projet de moins par rapport à l’édition de 2018 qui a primé trois startups: Eco Oil, Bluebinet et Valdéchet qui bénéficient actuellement d’un accompagnement de la part d’Engie Maroc pour que leurs projets soient plus matures et se frayent une place sur le marché.

    Les projets finalistes ou lauréats bénéficieront d’un accompagnement par les experts. Autres avantages: possibilité d’incubation et d’intégration de la solution gagnante dans les nouvelles offres du groupe et de test des prototypes à grande échelle sur les installations en bénéficiant d’un support technique.

    Pour promouvoir l’open-innovation, le groupe français s’est doté de différents leviers. Il a mis en place un fonds d’investissement (Engie New Ventures) doté de 165 millions d’euros, destiné à prendre des participations minoritaires dans des startups en phase de développement. Ce fonds a investi dans 21 projets à travers le monde.

    Par ailleurs, un processus d’incubation de projets de collaborateurs a vu le jour et a permis de soutenir 24 incubations mobilisant 60 collaborateurs et générant 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. S’y ajoute la mise en place d’événements permettant de rencontrer les acteurs de l’innovation: marketplace de startups, concours, hackathons, journées et matinales de l’innovation, participation à des salons internationaux.

    Carte de visite

    Engie opère au Maroc depuis 1980 à travers des activités de production d’énergie renouvelable (énergie éolienne, énergie thermique) et de services d’efficacité énergétique. Avec Nareva Holding, le groupe français exploite le parc éolien de Tarfaya (301 MW) et la centrale thermique de Safi. Ces deux projets représentent 3 milliards d’euros d’investissement pour le groupe. Suite à l’acquisition de Spie Maroc, l’ex-GDF a intégré les compétences, les équipes et les activités de Spie au sein d’Engie Afrique. Concernant l’offre de solutions pour les individus (B-to-C, par exemple: l’utilisation de l’énergie solaire, le développement de solutions de pré-paiement), le groupe est présent par le biais de Cofely Maroc, Cofely Tanger, Cofely Contracting et Engie Finatech Services. Depuis 2002, Engie Cofely Maroc développe des solutions de maintenance multi-techniques, d’efficacité énergétique et de facility management pour de grandes sociétés multinationales et locales: Renault, Sanofi, OCP, TangerMed.

    Nadia DREF

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc