×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Ramassage des ordures: Fès opte pour le tri à la source

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5517 Le 16/05/2019 | Partager
    Sur proposition d’une association de scientifiques, la mairie dit «oui»
    Sensibilisation, équipements, partenariat… le groupe Ozone sur tous les fronts
    ramassage-des-ordures-fes-017.jpg

    A l’occasion de la Journée internationale de la terre, le groupe Ozone a distingué les personnalités qui se sont démarquées par leur engagement pour la cause écologique. A Fès, une motion spéciale pour les bacs enterrés, colorés «amis de la nature» (Ph. YSA) 

    «Ozone environnement et services» est devenu un véritable acteur de la gestion du ramassage des ordures et du nettoiement au Maroc. Le groupe qui a dernièrement célébré la Journée de la terre, en présence notamment de Salaheddine Mezouar, président du comité d’organisation de la COP22 et de la CGEM, et Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, mise sur la sensibilisation, l’engagement et le partage de bonnes pratiques.

    «Il s’agit d’un axe prioritaire dans notre démarche managériale. Les citoyens sont des partenaires essentiels dans la réussite de notre mission de collecte et de ramassage des ordures, aux côtés des responsables autoritaires et élus, ainsi que les ONG engagées pour la protection de l’environnement», indique Aziz El Badraoui, PDG du groupe.

    Et ajouter: «A l’occasion de la Journée internationale de la terre, célébrée tous les 22 avril, nous avons distingué des acteurs associatifs, des personnalités publiques et des scientifiques qui militent pour la cause écologique dans le but de mettre en avant les multiples initiatives menées au Maroc et l’engagement national continu pour cette cause».

    Même son de cloche auprès du patron des patrons pour qui «la célébration de la Journée de la terre est une opportunité de sensibilisation quant aux impacts des changements climatiques et un rappel à l’humanité de ses obligations vis-à-vis des transformations que connaît notre environnement». Une mission que s’est assignée le groupe Ozone environnement et services qui opère dans plus de 55 villes au Maroc.

    L’entreprise qui est également présente au Mali, au Soudan et en Côte d’Ivoire,  emploie aujourd’hui près de 8.000 personnes et dispose d’une flotte de 1.200 engins. Ses salariés de Fès viennent d’entamer une grande campagne de sensibilisation dans les différents arrondissements de la ville.

    ramassage_des_ordures_017.jpg

     

    Quinze jours durant, l’opération vise l’instauration de la culture du tri des déchets. La sensibilisation à des gestes quotidiens renforçant la citoyenneté et le civisme n’est pas en reste. «Cette sensibilisation pourrait faciliter notre mission, aider à une collecte rapide et appuyer les démarches de valorisation et de recyclage des déchets», estiment les responsables du groupe. 

    De son côté, le Conseil communal vient d’adopter le tri à la source des déchets de la ville. Proposé par l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre (AESVT), «ce projet émanant de la société civile est considéré comme une première dans les sessions ordinaires du conseil. Il s’inscrit dans le cadre de la démocratie participative décrite par la loi organique relative aux communes», souligne Driss El Azami El Idrissi, maire de Fès.

    Se basant sur le traitement des déchets de manière moderne, l’AESVT recommande la révision de la loi 28-00 sur la gestion des déchets, et les cahiers des charges des sociétés de la gestion déléguée. Ceci de manière à encourager la valorisation, et adapter les contrats de délégataires aux mutations actuelles.

    «Notre objectif est de créer une force de proposition et de plaider en faveur d’un changement de conception et de représentation des citoyens marocains vis-à-vis des déchets, qui doivent être considérés comme des ressources et non pas comme des ordures», affirment les responsables de l’AESVT.

    En attendant, le groupe Ozone continue de généraliser son expérience des bacs enterrés (carton, plastique, métal). Installés dans différents quartiers à Fès, ces équipements participent à l’amélioration du paysage urbain. «Suite à l’accord paraphé, il y a trois ans, avec la commune, nous renforçons notre «pack propreté» avec l’objectif d’éradiquer tous les points noirs, améliorer l’image de marque ainsi que le paysage urbain», explique El Badraoui. En outre, ce matériel facilite le transfert des déchets vers le centre de tri.

    Rappelons à ce titre que le groupe Ozone a inauguré en novembre dernier son usine de tri et de valorisation des déchets à Fès. Nécessitant un investissement de plus de 54 millions de DH, cette unité est le fruit d’un partenariat entre l’entreprise, la mairie et la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE). Elle s’étend sur une superficie de 6 hectares et est dotée d’une capacité de traitement de 300 tonnes extensibles à 500 tonnes de déchets par jour, pour un taux de valorisation estimé à 28,2%.

    Expertise marocaine

    L’expertise du groupe Ozone va de la collecte au nettoiement, en passant pas l’évacuation, la gestion des centres d’enfouissement technique au tri, la valorisation et le recyclage des déchets. L’entreprise 100% marocaine est certifiée ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001. Elle s’est vu attribuer la catégorisation fiscale «Classe A» par la Direction générale des impôts (DGI). Ainsi le groupe a décroché le Prix africain de développement dans le domaine de la gestion des déchets en 2017, et reçu une attestation de reconnaissance pour sa contribution à la propreté de la ville de Laâyoune, qui a obtenu le Prix de l’organisation des villes arabes pour la sécurité environnementale en 2015. Et tout dernièrement, le groupe a reçu trois prix à l’occasion des G2T Global Awards, organisés par Global 2T Group, dont le siège se trouve à Rabat. Ozone a ainsi été distingué par les prix de «Meilleur PDG arabe 2018», «Meilleur manager d’une entreprise arabe 2018» et «Meilleure entreprise arabe 2018» dans la catégorie Services.

    De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc