×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Les opérateurs de Miami prospectent à Casablanca

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5499 Le 19/04/2019 | Partager
    L’ouverture de la ligne aérienne directe devra accélérer les opportunités
    Les échanges avec l’aéroport de Miami ont enregistré une hausse de 73% en 4 ans
    miami_casablanca_099.jpg

    En 2017, les échanges commerciaux via l’aéroport de Miami se sont élevés à 11,6 millions de dollars, soit un rebond de 73% sur 4 ans

    Quelques jours après le lancement de la ligne aérienne Casablanca-Miami, les opérateurs économiques se positionnent déjà pour en tirer profit. Une délégation commerciale de l’Etat de Floride s’est déplacée mardi 16 avril à Casablanca. Objectif: échanger avec leurs homologues marocains et surtout les membres de l’association des exportateurs (Asmex) sur les opportunités d’affaires à développer dans les deux sens.

    Une journée de rencontres B2B a été organisée par la chambre américaine pour le commerce (AmCham) sous le thème «Miami: plateforme commerciale et logistique pour les Amériques».

    Les représentants du port et de l’aéroport de Miami ont présenté les avantages liés au positionnement unique de Miami. Ses infrastructures aéroportuaires et maritimes pourraient être utilisées par les exportateurs marocains en tant que hub pour cibler de nouveaux marchés en Amérique centrale, en Amérique du Sud et aux Caraïbes.

    «Le Maroc et les Etats-Unis représentent deux portes d’entrée pour les marchés américain et africain, ouvrant un potentiel de relations commerciales et d’échanges entre les 2 continents», fait valoir Jen Rasamimanana, consul général des Etats-Unis à Casablanca.

    Miami, ce n’est pas uniquement les croisières, les plages et les attractions. C’est aussi un centre d’affaires qui abrite les sièges de 1.400 multinationales, selon les termes d’Emir Pineda, manager Aviation Trade & Logistics au Miami International Airport, par lequel transitent annuellement quelque 45 millions de passagers.

    Cet aéroport, qui figure dans le top 10 mondial en termes de fret, offre 170 destinations passagers et 111 pour le fret. Il dessert 59 marchés notamment vers l’Amérique latine, l’Asie et l’Amérique du Nord.

    Sur le continent africain, le Maroc occupe le 3e rang des partenaires commerciaux de Miami (après le Kenya et l’Afrique du Sud) en termes de tonnages (280.140 t) et le 4e en termes de valeur (11,6 millions de dollars). Les échanges commerciaux entre les deux parties ont enregistré une hausse de 73% en 4 ans, est-il expliqué.

    En tête des marchandises marocaines destinées à  Miami, figure le textile, suivi par les produits de grande consommation, les chapeaux/gants et chaussures, l’automobile ou encore les sous-vêtements (en tonnage). En termes de valeur, le textile est toujours en tête, suivi par les machines électriques, les équipements télécoms…

    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc