×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Patrimoine culturel: Casablanca en quête de repères

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5491 Le 09/04/2019 | Partager
    Le think tank «Tous pour Casa» engage une réflexion sur la valorisation
    La culture et le patrimoine comme éléments d’attractivité

    Qu’est-ce qui symbolise le patrimoine immatériel de Casablanca? Son architecture, son histoire, ses hommes et ses femmes… Ces questions étaient au cœur des débats lors d’une rencontre organisée vendredi 5 avril par le Rotary Club à l’occasion des journées du patrimoine de Casablanca. L’évènement s’est tenu d’ailleurs dans l’un des joyaux architecturaux de la capitale économique: la Mahkama du pacha ou palais du Méchouar (qui abrite aujourd’hui le siège de la région Casa-Settat).

    La conférence a été animée par Mustapha Mellouk, président du think tank «Tous pour Casa», qui engage une réflexion sur la définition et la valorisation du patrimoine immatériel de la ville. «Notre think tank développe des réflexions et des actions en faveur du patrimoine», soutient Mellouk. Il s’agit, selon lui, de dresser un panorama des éléments constitutifs du patrimoine de la ville. Un travail qui certes n’est pas  exhaustif, mais qui n’en reste pas moins un bon début.

    Elèments d'attractivité

    Le think tank «Tous pour Casa», né en 2014, a déjà livré des réflexions qui ont servi de base à l’élaboration du Plan de développement du Grand-Casablanca (PDGC). «La réalisation des projets identifiés a été confiée aux autorités compétentes», estime-t-il. Aujourd’hui, il s’agit de compléter le travail réalisé par des actions visant la valorisation du patrimoine de la métropole.

    La culture et le patrimoine constituent sans doute des éléments d’attractivité avec l’économie, l’éducation, la qualité de vie… Mellouk a rappelé à cet égard l’histoire de la ville en remontant à plus de 200.000 ans. «Les restes d’hommes préhistoriques pourraient être exposés dans un musée qui va contribuer à l’attractivité de la ville», dit-il.

    Malheureusement, le parc archéologique de Sidi Abderrahmane, finalisé en 2017, n’a toujours pas ouvert ses portes. Le site a été rendu célèbre par la découverte en 1955, dans la grotte de littorines, d'une mandibule fragmentaire humaine, qui remonte à plus de 200.000 ans. Ce grand patrimoine de Casablanca est réputé à l'échelle mondiale.

    La ville pourrait aussi tirer profit de la notoriété du fameux film «Casablanca» de Humphrey Bogart en reconstituant les décors et les personnages de ce film culte dans un musée dédié. L’exemple du Rick’s Café, devenu  un point d’attraction touristique, est édifiant à cet égard. D’autres atouts pourraient figurer sur la liste du capital immatériel de Casablanca, notamment les musiques populaires comme la «aïta», la fantasia, les anciens résistants (dont le parcours peut être retracé par des documentaires ou des films)…

    Pour rappel, un autre think tank, baptisé «Blanche & Plurielle» a vu le jour en mars dernier sous l’impulsion de la SDL Casa Patrimoine». Créé en partenariat avec Radius, celui-ci a pour ambition de contribuer à la sauvegarde, la valorisation et la promotion du patrimoine culturel de Casablanca et sa région.

    A cet effet, Blanche & Plurielle a lancé une première consultation publique afin d’évaluer la perception des principales parties prenantes institutionnelles de la ville et sa région. L’enjeu consiste aussi à recueillir leurs recommandations sur la gestion opérationnelle du patrimoine culturel. Les conclusions de l’étude seront présentées lors d’un séminaire qui se tiendra en juin prochain à Casablanca.

    Aziza EL AFFAS

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc