×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Oriental: Une 1re plateforme logistique pour les produits du terroir

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5489 Le 05/04/2019 | Partager
    Valorisation, conditionnement, emballage, promotion et commercialisation des produits
    Un site de 5 ha composé de 4 structures pour un budget de 195 millions de DH
    Les travaux démarrent ce mois-ci, pour une mise en service début 2020
    plateforme_produit_terroir.jpg

    La modernisation des étalages et emballages traduit la volonté des coopératives, à majorité composées de femmes et jeunes, à continuer à se développer pour se frayer une place sur les marchés nationaux et internationaux. Les produits, eux, continuent d'attirer des foules de plus en plus denses. De 40.000 visiteurs lors de la 1re édition (2017),  ils sont passés à plus de 60.000 en 2019 (Ph. AK)

    Franc succès pour la 3e édition du Salon régional de l’économie sociale et solidaire qui vient de baisser le rideau à Oujda. S'articulant autour de l’économie sociale et solidaire, l'évènement a connu l’affluence de plus de 60.000 visiteurs, est-il précisé auprès des organisateurs. Un afflux qui traduit l’intérêt du consommateur quant à l’importance d’organiser le secteur informel et de renforcer les capacités des artisans pour valoriser leurs produits. Du baume au coeur pour les 140 exposants qui ont bénéficié des structures du salon pour commercialiser leurs produits et améliorer leurs revenus. En participant à de telles rencontres, leur espoir est de se voir faciliter l’accès aux circuits du commerce national et pourquoi pas aussi pénétrer les marchés étrangers. 
    Présent au salon, Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale reconnaît l'importance du tissu économique et solidaire au Maroc (plus de 22.000 coopératives), et son efficacité quant à sa capacité à fournir de l'emploi, surtout aux femmes et aux jeunes. C'est aussi le cas dans l'Oriental, région qui compte un fort maillage en coopératives, plus de 3.300 qui font travailler plus de 25.348 artisans. «Le secteur de l’économie sociale et solidaire assure plus de 40.000 emplois directs et 12.000 indirects dans la région. Il est même en mesure d'en absorber plus», indique pour sa part Mouad El Jamaï, wali de la région.  

    Aussi, le Conseil régional de l’Oriental (CRO) s'engage-t-il à faire de ce secteur, l'artisanat, un levier stratégique de développement durable. Une nouvelle qui permettra de doper le secteur a d'ailleurs été annoncée, lors de l'évènement. Une plateforme logistique pour les produits du terroir sur le plan national est prévue pour bientôt. «Les travaux démarrent en avril et dureront jusqu’à fin de 2019 pour une mise en service dès début 2020», précise Mohammed Mrabet, vice-président du CRO, chargé de l’investissement. Il s’agit d’une plateforme logistique de valorisation, de conditionnement, d’emballage, de promotion et de commercialisation des produits locaux et du terroir.

    Elle s'étalera sur une superficie de 5 ha et sera composée de 4 structures: des locaux d’exploitation et administratifs, des chambres froides négatives et positives, des unités de traitement, de valorisation, de conditionnement et du matériel de transport et manutention. Le budget nécessaire à sa réalisation avoisine les 195 millions de DH, assuré par la wilaya à hauteur de 50 millions de DH, le ministère de l’Agriculture (40 millions), le ministère de l’Industrie (40 millions), le ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire (15 MDH), le Conseil régional de l’Oriental (35 millions) et l’Agence de développement de l’Oriental (15 millions de DH). Le CRI, quant à lui, se chargera de la logistique de promotion. Un comité de pilotage et de suivi constitué des représentants des partenaires, co-présidé par le président du Conseil régional de l’Oriental et le wali de la région, veillera sur la progression des travaux. Il aura également pour tâche d’alerter les cosignataires, en cas de difficulté dans l’exécution des travaux. Quant au département de l’Agriculture, il assurera l’encadrement, l’accompagnement et l’expertise indispensables pour améliorer la productivité et la traçabilité des produits à valoriser.

    Engouement

    Ce salon, vitrine du savoir-faire des artisans locaux et des nombreux produits dont regorge la région, a permis de mettre en valeur les expériences de jeunes coopératives qui innovent. Fédérateur, l'évènement a également créé l'engouement auprès des artisans informels qui ont intégré le circuit et qui cherchent à partager leur expérience avec les délégations africaines et européennes ayant assisté à l’ouverture de ce salon. Pour rappel, il est organisé par le Conseil de la région de l’Oriental, le secrétariat d’État chargé de l’Artisanat et de l’Economie sociale et la wilaya de l’Oriental. Une douzaine de délégations, africaine, européenne, belge et mauritanienne, y ont pris part en tant qu'invités d’honneur. 

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc