×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Ramassage et tri de déchets: Triple consécration pour le groupe Ozone

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5482 Le 27/03/2019 | Partager
    Son management a raflé trois prestigieux prix à Paris
    Gestion et services primés au concours Global Awards
    aziz_el_badraoui_082.jpg

    «Nous offrons à nos salariés un véritable climat de travail qui puisse garantir une meilleure rentabilité. Actions sociales, épanouissement et primes sont pour nous un gage de succès», souligne Aziz El Badraoui, PDG du groupe Ozone. Son entreprise a raflé trois prestigieux titres à Paris (Ph. Ozone)

    Le groupe «Ozone Environnement et Services» a raflé, dernièrement à Paris, 3 grands prix au concours «G2T Global Awards». C’est ainsi qu’Aziz El Badraoui, patron du groupe, a reçu le prix du «Best Arabian CEO 2018».

    Classé 8e président manager sur les 100 meilleurs dirigeants au monde arabe, El Badraoui a également obtenu le prix du meilleur manager de la meilleure entreprise arabe en 2018. En outre, le groupe qu’il dirige a remporté le trophée «Arab Best Award 2018» de la meilleure entreprise à l’échelle du monde Arabe dans la catégorie «Services».

    «Cette triple consécration est le fruit du travail de toutes nos équipes au Maroc et en Afrique», déclare-t-il à L’Economiste. Et d’ajouter: «le groupe Ozone dispose de compétences humaines et managériales pouvant le hisser à un niveau de leader international».

    En effet, le groupe Ozone gère le ramassage, nettoiement et traitement des déchets ménagers dans quelque 55 villes marocaines. «Nous sommes leaders dans le tri et la valorisation semi-automatique des ordures», souligne le management du groupe.

    Pour rappel, son entreprise a inauguré en novembre dernier la première unité de tri au Royaume. Equipée de la technologie allemande (un des leaders mondiaux dans le domaine de la valorisation des déchets et des énergies renouvelables), l’usine s’étend sur une surface globale de 6 hectares, située dans la commune de Aïn Beida.

    «Elle a été réalisée grâce à un partenariat tripartite réunissant notre groupe, la BMCE, et la Commune de Fès», souligne El Badraoui. Et d’ajouter: «ce centre, projet pilote du groupe, a nécessité un investissement de 54 millions de DH». Désormais, l’opérateur assure le tri et la valorisation des déchets semi-automatique. Ses équipements permettent de répondre aux attentes du Programme national des déchets Ménagers par le développement de la filière de tri, recyclage, et valorisation énergétique.

    A noter que ce programme vise, à l’horizon 2022, à permettre à 350 villes et agglomérations urbaines de disposer de centres d’élimination et de valorisation des déchets, de fermer et de mettre à niveau quelque 220 décharges non contrôlées et de hisser le taux de collecte à 90%.

    En attendant, le PDG d’Ozone affirme que «la rentabilité du projet de son unité de tri, n’est pas seulement économique et financière, mais surtout un gage pour les autres aspects environnemental, emploi, valorisation, etc». A ce titre, le groupe affiche clairement l’ambition d’étendre l’expérience de Fès sur d’autres villes telles Bouznika et Benslimane.

    Notons que la valorisation énergétique consiste à transformer les déchets en électricité et/ou en chaleur. Elle est aujourd’hui la troisième source de production d’électricité alternative après l’hydraulique et l’éolien et la quatrième source de chaleur renouvelable après le bois, les biocarburants et les pompes à chaleur. Elle permet à la fois de réaliser des économies de combustibles de matières premières et de diminuer de 20% le prix du traitement des déchets urbains.

    Pour Fès et ses environs, Ozone assure quotidiennement la collecte de plus de 1.200 tonnes de déchets. Son unité de tri est, quant à elle, dotée d’une capacité de traitement de 300 tonnes extensible à 500 tonnes de déchets par jour et un taux de valorisation estimé à 28,2%.

    «Les déchets collectés font l’objet d’un tri mécanique puis d’un affinage manuel par des trieurs. Les produits recyclables récupérés (carton, plastique, métal) seront réutilisés comme matière première par les industriels locaux, ou acheminés dans des sociétés spécialisées afin d’être recyclés», explique l’initiateur du projet. Et c’est pour toutes ses raisons managériales, de services, et de durabilité que son entreprise est à la tête du podium des entreprises arabes.

    Une entreprise 100% marocaine

    Le groupe Ozone Environnement et Services est une société 100% marocaine. Son expertise qui s’étend de la collecte, le nettoiement, l’évacuation, la gestion des centres d’enfouissement technique au tri, valorisation et recyclage des déchets, lui a permis de décrocher les certifications ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001. Employant un effectif de plus de 8.500 personnes, le groupe Ozone Environnement et Service opère au Maroc, au Mali, au Soudan, en Guinée et en Côte d’Ivoire, et dispose d’une flotte de 1.200 engins. Pour rappel, le groupe Ozone s’est vu attribuer la catégorisation fiscale «Classe A» par la Direction générale des impôts (DGI). Aussi, a-t-il décroché le Prix africain de développement dans le domaine de la gestion des déchets en 2017, et le Prix des villes arabes pour la propreté de la ville de Laâyoune pour la sécurité environnementale en 2015. Ses succès lui reviennent aussi grâce à un personnel épanoui et reconnaissant. Pour ce dernier volet, le groupe initie plusieurs actions sociales en faveur de ses salariés. La dernière en date est celle relative à la célébration de la journée de la femme et l’élection de «Miss Ozone Environnement». L’événement s’est tenu en présence de plusieurs artistes et comédiens connus.

    Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc