Entreprises

Résultats annuels: CIH Bank garde le tempo

Par Franck FAGNON | Edition N°:5460 Le 25/02/2019 | Partager
Le RNPG progresse de 4,4%, à 455 millions de DH
Le capital-image numérique attire une nouvelle clientèle
cih_chiffres_060.jpg

La banque est restée très dynamique sur le plan commercial aussi bien au niveau de la collecte que de la distribution de crédit. Ses revenus ont progressé de 10,2% grâce à la marge d'intérêts et aux activités de marché. La progression des bénéfices a été ralentie par une forte dégradation du coût du risque

Après pratiquement dix ans à la tête du CIH Bank, Ahmed Rahhou a présenté une dernière fois les résultats de la banque avant de rejoindre son nouveau poste à Bruxelles. La banque est en bien meilleure situation qu’à son arrivée il y a dix ans. CIH Bank est moins dépendant de l’immobilier et tient aujourd’hui l’initiative en matière de services numériques au point d’être copié par la concurrence.

Sur le plan commercial, CIH Bank est resté très dynamique aussi bien au niveau de la collecte que de la distribution de crédit. Il a capté un montant net de 5,1 milliards de DH de dépôts portant l'encours à 37 milliards de DH. Les dépôts à vue ont progressé de 10% alors que les dépôts à terme, eux, ont accéléré de 37%, une croissance portée par l’attractivité qu’exerce la banque auprès de la clientèle aisée, assure son PDG.

Contrairement à d'autres établissements qui sont très sélectifs sur les dépôts à terme pour optimiser le coût de la ressource, CIH Bank a choisi la stratégie inverse. «C'est un moyen de capter des positions sur le marché de la gestion privée. Nous ne sommes pas qu'actifs sur la clientèle des jeunes, mais aussi sur toutes les autres catégories. La croissance des dépôts à terme illustre bien que CIH Bank devient une banque attractive pour la clientèle aisée», commente le PDG.

Durant son mandat, Ahmed Rahhou a repositionné CIH Bank après un important travail d'assainissement. Il a aussi réussi à bâtir l'image d'une banque agile et innovante. Elle est l'une des plus actives en termes de conquête. L'année dernière, la banque a recruté 315.000 clients. Elle rivalise avec les grands réseaux.

L'introduction de plusieurs innovations sur le marché en 2019 devrait renforcer son attractivité. «Le succès de nos offres auprès des jeunes crée une pression pour innover», indique Ahmed Rahhou. L'établissement est en avance sur le marché du digital, mais continue aussi de développer le réseau physique avec l'ouverture de 18 agences.

Le dynamisme commercial se retrouve aussi au niveau de la distribution de crédit avec une croissance de 17% de l'encours. Cela dit, la banque part de plus bas, ce qui explique la progression vertigineuse des prêts hors immobiliers qui ont bondi de 45% à 20 milliards de DH. L'encours des crédits immobiliers a, lui, marqué une hausse de 3,7% à 27,8 milliards de DH.

En 2018, CIH Bank a amélioré ses revenus de 10,5% à 2,2 milliards de DH, grâce à une bonne tenue de la marge d'intérêts (+5,3%). Les activités de marché prennent plus de consistance dans la composition du produit net bancaire avec un résultat de 423 millions de DH, soit le double de l'année précédente. Les performances de ces deux rubriques compensent la chute de 31% des revenus de commissions à 203 millions de DH. Le coefficient d'exploitation s'est amélioré à 63,41% mais reste élevé par rapport à la moyenne sectorielle.

L'ombre au tableau reste la poussée du coût du risque qui est passé de 58 à 219 millions de DH. «Nous avons renforcé le provisionnement de certaines créances dans le cadre de nouvelles pratiques de gestion du risque», justifie le président.

Le taux de couverture des créances en souffrance reste relativement bas à 61%. Mais, les garanties adossées à ces risques améliorent le niveau de couverture, estime le management. «La valeur des garanties des créances qui ont induit une charge de risque en 2018 s'élève à 3,6 milliards de DH», relève Lotfi Sekkat, directeur général délégué Finances, Risques et Ressources.

En tout cas, la dégradation du risque a ralenti la croissance du résultat net part du groupe à 4,4% à 455 millions de DH.

F.Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc