×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Téléphonie: Le marché en plein boom

    Par Nadia DREF | Edition N°:5453 Le 14/02/2019 | Partager
    La bonne tenue des ventes aiguise l’appétit des marques
    Nouveaux lancements, technologies avancées, agressivité commerciale… La bataille se corse
    Samsung, Huawei, Oppo et Infinix, les mieux armés
    biens_dequipent_052.jpg

    Le marché des télécommunications affiche le plus grand chiffre d’affaires et la plus forte croissance de l’année

    Le business des télécommunications affiche une bonne santé. Pour preuve, les ventes ont totalisé 7,32 milliards de DH en 2018, en hausse de 12,4% par rapport aux écoulements de 2017. Elles représentent un peu plus de la moitié du chiffre d’affaires réalisé par le marché des biens d’équipement de la maison.

    En 2018, le volume global a atteint 14,52 milliards de DH, soit une croissance de 9,1% par rapport à 2017. C’est ce qui ressort des dernières statistiques publiées par le cabinet GfK Maroc. «Les bons résultats de 2018 ont été principalement générés par le secteur des télécommunications, qui reste une catégorie en pleine croissance», commentent les experts.

    Nouveaux lancements, introduction bientôt de la 5G, technologies avancées, connectivité, agressivité commerciale… C’est la téléphonie mobile qui booste ce marché tiré vers le haut par la demande grandissante sur les smartphones. La guerre a atteint son paroxysme entre les opérateurs Samsung, Huawei, Oppo… Chacun ambitionne de grignoter plus de parts de marché.

    Samsung, longtemps leader du marché, s’est vu bousculer par l’entrée en course des marques chinoises Huawei et Oppo. Nouvelle organisation, nouveaux lancements… L’entreprise a revu sa stratégie. Fin novembre 2018, Samsung a introduit sur le marché 4 nouveaux smartphones dont le Galaxy A9. Reste que c’est la Galaxy Tab S4 qui représente le top des ventes.

    En misant sur l’innovation (5G, intelligence artificielle…), Samsung compte conserver son leadership qui est de plus en plus menacé. «2019 marque le 50e anniversaire de Samsung Electronics. Depuis cinq ans, nous nous engageons à apporter des innovations significatives aux consommateurs du monde entier», a déclaré HS Kim, président et chef de la Division Consumer Electronics de Samsung Electronics, lors du CES à Las Vegas, le 7 janvier dernier.

    Samsung a propulsé la commercialisation de réseaux 5G domestiques et mobiles avec les principaux opérateurs américains et les trois opérateurs mobiles en Corée. Des essais supplémentaires sont en cours en Europe et en Asie. Samsung s’engage également à lancer un smartphone 5G durant le premier semestre 2019.

    De son côté, Huawei affiche clairement ses ambitions au Maroc. «Huawei entend être, dans un premier temps, le leader du marché sur le middle range», précise le management. 2018 aura été marquée par une croissance de 119% des ventes de la marque chinoise au Maroc (par rapport à 2017). Cette performance est attribuée au lancement de différentes gammes de smartphones, dont chacune est destinée à une catégorie spécifique. L

    e plus récent a concerné la série Y ciblant les jeunes. S’y ajoutent les séries Nova 3 et Nova 3i, la gamme P, ou encore le tout nouveau Mate 20 Pro. Pour Richard Yu, directeur général de Huawei Consumer Business Group: «Afin d’étoffer davantage les produits de la marque et de les rendre encore plus attrayants et toujours plus accessibles pour les consommateurs marocains, Huawei a dû complètement réinventer ses téléphones».

    La marque a vendu plus de smartphones Y, réalisant ainsi une croissance de 54% en comparaison avec l’année 2017.  Pour 2019, la marque se fixe pour objectif de lancer davantage de téléphones «flagships».

    Pour concurrencer Samsung sur le haut de gamme, Huawei mise sur ses nouveaux modèles P20 Pro, la série P30 et Mate 20 Pro qui a connu un franc succès sur les marchés de la péninsule arabique et en Europe. La série Y n’est pas en reste.

    Le dernier-né de la gamme Y7 Prime 2019 sera commercialisé le 16 février. Au niveau mondial, Huawei a annoncé que ses ventes en smartphones pour l'année 2018 ont dépassé les 200 millions d'unités, enregistrant un nouveau record. Il table sur ses deux appareils, le chipset multimode 5G et le 5G CPE Pro.

    Oppo n’est pas en reste. La marque chinoise affiche un bilan satisfaisant. Pour 2019, l’opérateur compte poursuivre au Maroc sa stratégie visant le leadership à long terme. Il compte introduire de nouveaux produits «flagship» dont la R9S et le dernier-né Find X.

    Pour asseoir davantage sa notoriété au Maroc, Oppo travaille sur le lancement de stores en propre et la multiplication des partenariats avec les distributeurs. La marque a fait son entrée sur le marché il y a un peu plus de trois ans. Au niveau mondial, Oppo compte plus de 200 millions de consommateurs à travers le monde.

    Que ce soit Huawei ou Oppo, leurs produits commercialisés ne sont pas les moins chers au Maroc. Toutefois, elles ont facilité l’accès aux smartphones de dernière génération, aux côtés d’autres firmes chinoises concurrentes (Infinix, Techno…).

    Fort taux d’équipement

    L'internet mobile a propulsé le marché des smartphones. Grâce à ces appareils, les consommateurs sont vivement connectés. A fin septembre 2018, le taux d’équipement a atteint 99,8% aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, précise l’ANRT. Le nombre moyen des individus équipés en téléphone mobile est de 3,9% par ménage. Près de 92% des individus âgés de plus de 5 ans en possèdent dont 73% ont un smartphone. Le parc de ces téléphones intelligents est estimé à plus de 22,6 millions unités.

    Nadia DREF

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc