Régions

Promenade de la mosquée Hassan II: Le plus grand baladoir de Casablanca

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5422 Le 28/12/2018 | Partager
1,5 km de voies piétonnes sur 13 hectares
L’ouverture est prévue en mars 2019
Conception canadienne (Lemay) et exécution marocaine (TGCC)
promenade-mosque-hassan-ii-022.jpg

Selon la conception d’origine, développée par le cabinet d’architectes canadiens Lemay, les aménagements offriront aux Casablancais une diversité d’usages complémentaires regroupés en trois pôles: festif, balnéaire et naturel. Les férus de balades pourront ainsi profiter de nouveaux espaces de détente, de lieux de promenade et d’aires de pratiques sportives en plein air, le tout en milieu urbain, avec vue imprenable sur l’océan atlantique (F. Al Nasser)

La promenade maritime de la mosquée Hassan II est pratiquement livrée. Un an après le lancement officiel des travaux, ce projet en est aujourd’hui à sa phase finale (taux d’avancement à 93%). Les citoyens et visiteurs de Casablanca se verront offrir une diversité de nouveaux aménagements, d’activités et de services publics. Tout au long de 1,5 km et environ 13 hectares, la promenade prend la forme d’un large baladoir dégagé en bordure d’océan jusqu’à la pointe d’El Hank.

Ce qui en fait un lien piéton avec les parvis de la Mosquée Hassan II. Ainsi, des espaces ombragés sont aménagés avec une palette végétale adaptée au site et nécessitant un entretien réduit, selon ses concepteurs. S’y ajoutent des aires de jeux pour enfants, des parcours pour joggeurs, promeneurs… Sans oublier des espaces de repos et de rencontres, kiosques, des sanitaires publics, pistes cyclables…

promenade_hassan_ii_022.jpg

 

Le nouvel aménagement urbain et paysager contribuera au développement de la mobilité tout au long de la corniche et au renforcement de l’attractivité du littoral Casablancais. D’autant plus que l’esplanade de la mosquée Hassan II, la Marina, Casa-Port et l’ancienne médina sont à quelques encablures.

Le projet, dont le coût s’élève à 200 millions de DH (entièrement financés par l’Intérieur via la DGCL), est mené sous la supervision de la SDL Casa Aménagement. Quant à la maîtrise d’œuvre, elle est assurée par le Canadien Lemay (associé à Geodata). TGCC exécute, pour sa part, les travaux d’aménagement.
Pour l’heure, les travaux semblent très avancés et l‘ouverture officielle est prévue en mars 2019.

«Piloté par René Hubert, associé et directeur du développement international, et conçu par le LemayLAB, ce projet, qui est voué à devenir une signature emblématique du Maroc, consacre la créativité de la firme et sa capacité à créer une valeur tangible, ce qui lui permet d’exporter, une fois de plus, le savoir-faire québécois et canadien à l’international», déclare Louis T. Lemay, président et facilitateur de l’excellence du cabinet, au lancement des travaux sur le site début 2017.  Cette valeur ajoutée se traduira, selon lui,  par le développement socio-économique de la ville, le renforcement de son attractivité touristique et l’amélioration de la condition de vie de ses habitants.

Pour rappel, la proposition de Lemay s’est classée devant six autres candidatures de firmes réputées des États-Unis, d’Europe et d’Australie. Pour ce projet, Lemay a collaboré avec la firme marocaine Geodata, spécialisée en topographie et en ingénierie.

Aziza EL AFFAS

 

 

 

 

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc