Entreprises

L’expertise TGCC labellisée

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5407 Le 07/12/2018 | Partager
Le groupe vient de décrocher une triple certification
Prochains défis : les tours BMCE et ANP, le CHU d’Agadir…
Chantiers d’usines et hôtels un peu partout au Maroc
meryem_bouzoubaa_007.jpg

«Lors du processus de certification, nous avons mis un accent particulier sur la maîtrise des risques, l’amélioration des mesures de sécurité sur nos chantiers, sans oublier le volet environnemental», souligne Meryem Bouzoubaâ, directrice des ressources humaines du Groupe TGCC (Ph. M.B.)

TGCC vient de décrocher sa certification. Le groupe BTP, qui a à son actif plusieurs réalisations d’envergure, vient d’achever un long parcours engagé dès juin 2017.

«Nous sommes le premier groupe marocain dans le secteur à obtenir la certification ISO 45001, version 2018», revendique Meryem Bouzoubaâ, directrice des ressources humaines du Groupe. Selon elle, TGCC est l’une des rares entreprises à certifier son système de management QSE selon les normes en vigueur (ISO 9001V2015, ISO 14001V2015 et ISO 45001V2018).

La certification intervient dans le cadre de mise en place d’un système de management QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement). Il s’agit d’un outil d’aide à la prise de décision pour «faire face aux effets de la crise, aux exigences des clients, à la concurrence, aux exigences réglementaires de plus en plus pressantes et à cette mutation industrielle, économique et sociale qui se dessine à l’horizon», selon les termes de Meryem Bouzoubaâ.

TGCC peut se targuer aujourd’hui de la livraison de plusieurs projets emblématiques dont la gare LGV Rabat-Agdal. A Casablanca, ses principaux chantiers avancent bien dans l’ensemble. Le groupe a livré notamment le Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V.

Le  Grand Théâtre, quant à lui, sera achevé au 1er semestre 2019. Sa livraison est repoussée afin d’achever de travaux supplémentaires, est-il expliqué. «Nous sommes en charge des gros œuvres, de la charpente métallique, de l’étanchéité et des prestations de finition», précise-t-elle. Pour ce qui est de la promenade de la Mosquée Hassan II et la corniche Aïn Diab, «les travaux sont en bonne voie et nous multiplions nos efforts pour que les délais soient respectés».

Plusieurs chantiers d’usines sont également dans le pipe. Celles de Siemens, Furukawa et Faurecia sont livrées en 2018. D’autres suivront en 2019 (dont Jtekt et Proma). «La conception et la réalisation d’usines est l’un des domaines que nous développerons davantage dans l’avenir», assure la DRH. Le potentiel est là notamment dans les secteurs automobile, aéronautique …

L’hôtellerie est un autre filon que le groupe entend exploiter. Dans l’hôtellerie, TGCC a déjà fait ses preuves avec la construction de 2 unités Hilton (4 et 5 étoiles) à Tanger, Ritz Carlton M’diq, Al Houara Beach Hilton… Les prochains chantiers d’hôtels se situent au Sud, notamment le Hyatt Regency de Taghazout (dont la livraison est programmée pour 2019) ainsi que deux unités (M Avenue et Ritz Carlton) qui ouvriront leurs portes à Marrakech en 2021.  Mais le groupe doit se préparer à relever d’autres défis avec le démarrage des travaux sur la tour Mohammed VI de Rabat, celle de l’ANP à Casablanca, le CHU d’Agadir...

Autant de projets qui nécessitent une expertise humaine et du matériel de haut niveau. «Notre capital humain est notre principale richesse», poursuit la responsable RH, qui gère plus de 8.500 salariés (avec 20% de taux d’encadrement).   Les ingénieurs sont recrutés dans les écoles les plus prestigieuses au Maroc et à l’étranger.

«Chaque année, nous participons à 3 ou 4 salons de recrutement pour continuer à alimenter notre capital humain avec les meilleures ressources, D’ailleurs, TGCC participe au salon de recrutement de l’ESTP à Paris le 11 décembre prochain», ajoute Bouzoubaâ. Outre ses RH qualifiées, TGCC dispose aussi de la plus grande flotte d’engins de construction au Maroc (1.200 unités).

Aziza EL AFFAS

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc