×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    RAM embarque dans une gigantesque alliance

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5407 Le 07/12/2018 | Partager
    La compagnie intègre Oneworld, portée par des majors
    Une vitrine mondiale pour 550 millions de voyageurs

    Au terme de plusieurs mois de négociations, Royal Air Maroc vient de décrocher sa carte d’embarquement pour la prestigieuse alliance internationale oneworld. Un groupement de 13 compagnies appartenant à autant de pays totalisant une flotte de 1.500 avions, créé il y a 20 ans.

    RAM sera la 14e compagnie à rejoindre l’Alliance et premier transporteur aérien provenant d’Afrique. C’est la deuxième expérience de la compagnie après le court «mariage» avec Skyteam à la fin des années quatre-vingt-dix.

    «L’Afrique est la dernière grande région où Oneworld n’avait pas de membre effectif et qui promet un taux de croissance des plus élevés dans le transport aérien au cours des prochaines décennies. Royal Air Maroc offrira une plus grande valeur ajoutée à nos clients dans la mesure où nous étendrons notre réseau dans cette nouvelle région», a déclaré Alan Joyce, président du conseil exécutif de oneworld et du groupe Qantas.

    L’adhésion de RAM à cette alliance coïncide avec la mise en œuvre d’un plan quinquennal visant à étendre sa flotte qui compte actuellement 55 avions et à transporter 13 millions de passagers par an (soit le double du trafic actuel) à travers un réseau de 121 destinations.

    Mais d’ores et déjà, l’inclusion de la compagnie permettra à l’alliance d’étendre son réseau vers 34 nouvelles destinations et 21 pays. Soit 1.069 aéroports dans 178 pays et territoires. Grâce au plan de développement quinquennal de son nouveau membre, oneworld comptera 15 destinations supplémentaires dans 9 pays. Soit un total de 1.084 connexions aériennes avec 187 pays et territoires.

    «Il faudra compter environ 18 mois pour que l’intégration soit intégralement opérationnelle, le temps d’assurer l’interconnexion entre les plateformes électroniques de l’ensemble des compagnies membres», explique Abdelhamid Addou, président de RAM. L’intégration devrait donc se concrétiser au second semestre de 2020. La filiale spécialisée dans le transport domestique RAM Express sera également du voyage à bord de l’alliance Oneworld.

    Avec cette adhésion, les clients de Royal Air Maroc bénéficieront d’une large gamme de services et d’avantages. Ainsi, le million de membres du programme de fidélité Safar Flyer pourront désormais cumuler des points sur l’ensemble des compagnies membres.

    Les clients plus fidèles pourront accéder aux 650 salons d’aéroport de l’alliance à travers le monde. Les 13 compagnies alliées comptent 200 millions d’abonnés aux programmes de fidélité. Le Maroc pourrait recruter des touristes dans ce vivier de passagers.

    En 2017, Royal Air Maroc a transporté 7,3 millions de passagers sur un réseau reliant le hub casablancais avec 94 destinations dans 49 pays d’Afrique, d’Europe, du Moyen-Orient et d’Amérique, avec une moyenne de 245 départs quotidiens. Parmi ces destinations, certaines sont des hubs de l’alliance: Doha, Londres-Heathrow, Madrid, Moscou-Domodedovo, New York JFK et Sao Paulo. Le plan de développement de la compagnie ambitionne de renforcer les fréquences sur plusieurs marchés porteurs.

    «Au terme de notre conseil de juin, lorsque nous avons dévoilé notre plateforme oneworld connect, nous avons annoncé que nous ciblerions désormais les grandes compagnies fournissant des connexions entre les principaux centres d’affaires mondiaux. Ce qui est le cas de Royal Air Maroc», explique Rob Guerney, président de oneworld. Ce n’est donc pas par hasard que le choix s’est porté sur le Maroc qui compte la plus grande place financière en Afrique.

    A terme, la compagnie compte relifter les cabines de ses avions, renforcer son contenu marketing. Un nouvel uniforme sera bientôt arboré par ses équipages. L’année dernière, Royal Air Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 1,7 milliard de dollars, soit un bénéfice d’exploitation de 48,5 millions de dollars. Détenue à 98% par l’Etat, la compagnie emploie 5.413 salariés, représentant 27 nationalités. RAM partage déjà ses codes (codeshare) avec Qatar Airways, Iberia et S7 Airlines, tous trois membres de oneworld.

    Le poids de l’alliance

    • 13 compagnies aériennes:

    American Airlines, British Airways, Cathay Pacific, Finnair, Iberia, Japan Airlines, Latam Airlines, Malaysia Airlines, Qantas, Qatar Airways, Royal Jordanien, S7 Airlines, SriLanka Airlines

    • 30 compagnies affiliées
    • 3.500 avions
    • 650 salons de par le monde
    • 1.000 aéroports desservis
    • 150 territoires
    • 14.000 départs quotidiens
    • 550 millions de passagers par an
    • 130 milliards de dollars de revenus
    • 200 millions d’abonnés aux programmes de fidélité

    DNES à New York, Hassan EL ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc