×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Marrakech Air Show: Top départ d'une nouvelle ère pour l’aéronautique

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5379 Le 25/10/2018 | Partager
    Densifier la plateforme de production, les prochains défis de l’industrie
    La 6e édition de l’Imas, une vitrine pour présenter les atouts nationaux
    marrakech_air_show_079.jpg

    Outre les contacts à nouer et les opportunités d’affaires, l’International Marrakech Air Show est aussi un salon de démonstration
    (Ph. Mokhtari)

    Boucle, tonneaux, vrille, virage dos… Comme d’habitude, c’est avec de la très haute voltige que le coup d’envoi a été donné pour l’International Marrakech Air Show (IMAS) qui se poursuit jusqu’au 27 octobre. Les patrouilles marocaines et étrangères ont démontré leur savoir-faire avec brio. Les figures aériennes qui ont animé le ciel marrakchi étaient nombreuses.

    De la haute voltige aussi pour la qualité des exposants et les plus grands donneurs d’ordre de l’industrie aéronautique mondiale. 200 exposants de 80 pays participent cette année à la 6e édition de l'Imas. De grands opérateurs sont de la partie.  Parmi eux, Airbus, Bell, Lokheed Martin, Embraer, Dassault aviation, Thales… Ils occupent le tarmac de la base militaire de Marrakech durant 4 jours pour présenter les opportunités d’affaires à un marché africain en pleine croissance.

    L’évolution de l’industrie aérienne en Afrique sera en effet le leitmotiv de cette édition biennale, placée sous le haut patronage royal et organisée par IEC avec le support des Forces Royales Air et sous l’égide de l’administration de la défense et du ministère de l’Industrie.

    Aujourd'hui, le secteur est d’une importance stratégique pour le Maroc. Et le salon est une occasion de mettre en lumière les avancées de l’industrie aéronautique au Maroc qui, grâce à l’implantation croissante d’entreprises internationales, est devenu une référence dans le monde.

    «Le Maroc enregistre des résultats très encourageants avec un revenu sectoriel qui a crû de 22% en 2018», rappelle Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique. Et les prévisions de croissance des industriels sont de 20% par an sur les 5 prochaines années. 

    Le secteur aéronautique est stratégique dans le monde avec un développement fulgurant et un fort potentiel de croissance. Il s'agit de l'un des rares secteurs où les carnets de commandes sont pleins. Le Maroc a en effet franchi des étapes importantes sur la voie de développement de cette industrie avec une base aéronautique performante et diversifiée puisqu’elle a élargi sa palette d’activités. 

    Si le pari du volume est gagné à présent, le défi est de densifier la plateforme de production pour intégrer davantage de technologies innovantes et rendre plus compétitive l’industrie. Promotion de l’industrie nationale, du Maroc et de l’Afrique, est donc le mot d’ordre de cette 6e édition de l’Imas qui fête ses 10 ans d’existence.

    Les organisateurs attendent quelque 50.000 visiteurs spécialisés. Et si les premières journées du salon sont exclusivement dédiées aux professionnels, les organisateurs donnent rendez-vous aux passionnés, aux curieux et au  grand public le 27 octobre.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc