Société

Visas: N’attendez pas la dernière minute

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5340 Le 30/08/2018 | Partager
2.000 visas délivrés par jour en été par les consulats françsais
Plus de 320.000 dossiers instruits en 2017
Le taux de refus limité à 10%
visa-consulat-de-france-040.jpg

Le Maroc compte le plus grand réseau consulaire français au monde rapporté à la population, après les Etats-Unis et le Japon (Ph. Bziouat)

Les personnes qui souhaitent se rendre en France et qui n’ont pas demandé leur visa suffisamment à l’avance devront prendre leur mal en patience. Les consulats français sont actuellement débordés en raison de l’instruction d’un très grand nombre de dossiers. Les demandes de visa augmentent chaque année.

Ce qui impacte évidemment le processus de traitement malgré l’externalisation de la collecte des dossiers auprès de TLS et malgré les moyens déployés par les consulats.

«Le délai de rendez-vous, qui ne dépasse habituellement pas une semaine, peut atteindre un à deux mois pendant la période estivale, avec des disparités selon les postes consulaires et des fluctuations au cours de l’été, liées par exemple aux jours fériés, comme c’est le cas en particulier cette année au mois d’août», déclare à L’Economiste Alexis Le Cour Grandmaison, ministre-conseiller et numéro 2 à l’ambassade de France à Rabat.

Pour éviter les embouteillages au guichet, les consulats informent les usagers via Facebook et leur portail. Ils les incitent à présenter leur dossier «le plus en amont possible du déplacement qu’ils ont prévu d’effectuer».

La France est le premier partenaire économique du Royaume. Pour des raisons historiques, elle entretient avec le Maroc des relations privilégiées. Le Royaume compte ainsi le plus grand réseau consulaire français au monde et compte la troisième plus grosse présence diplomatique française à l’étranger, après les Etats-Unis et le Japon.

Le Maroc fait partie des cinq nationalités qui se voient délivrer le plus grand nombre de visas, que ce soit à titre familial, touristique ou professionnel.

«En 2017, la barre des 300.000 visas a ainsi été franchie, avec 320.000 visas délivrés l’an dernier par les six consulats généraux. A l’évidence, ce chiffre sera plus important encore en 2018», ajoute Le Cour Grandmaison. Le taux de refus ne dépasse guère les 10%. Les motifs du refus sont notifiés par écrit au demandeur qui dispose d’une possibilité de recours.

Depuis quelques années, les demandes sont en hausse, principalement au cours de la période estivale qui coïncide avec les départs en vacances, mais aussi le départ des étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études dans l’Hexagone.

Selon l’ambassade de France, le nombre de dossiers a doublé au cours des cinq dernières années. Les demandes urgentes, en particulier celles portant sur un visa médical, sont évidemment traitées en priorité. Ce qui permet, «lorsque les conditions sont remplies, la délivrance d’un visa en quelques jours, même pendant la période estivale. Il en va de même pour les missions de nature professionnelle, pour lesquelles une attention particulière est portée et auxquelles nous nous efforçons d’apporter une réponse rapide».

Plusieurs requérants se plaignent de l’allongement des délais de réponse. L’ambassade affirme que «2.000 visas, toutes catégories confondues, sont délivrés chaque jour ouvré en cette période estivale par l’ensemble des six consulats généraux». Le pic saison devrait progressivement se résorber. Ce qui permettra une réduction des délais de rendez-vous au cours des prochaines semaines.

Nombreux sont les voyageurs qui s’y prennent assez tard avant de déposer une demande de visa, que ce soit pour la France ou pour un autre pays. En effet, beaucoup de demandeurs manquent parfois de visibilité par rapport à la date de leur déplacement. L’ambassade de France conseille de toujours vérifier, par exemple, si au moment du dépôt de la demande de visa leur passeport sera toujours valable.

Certains pays exigent une durée de validité minimale de six mois au moment de leur arrivée. Elle recommande également de déposer la demande dès qu’ils ont arrêté la date de leur voyage. Pour la France, la demande peut être déposée trois mois avant la date du départ.

Voies de recours en cas de refus

Les demandes de visa Schengen sont systématiquement instruites par les 26 pays membres de l’espace Schengen. Il suffit que l’un de ces Etats ne soit pas d’accord pour que la demande de visa soit rejetée. Depuis quelques années, les décisions de refus sont notifiées par écrit au demandeur, qui est informé du ou des motifs de rejet. Il est également informé de la possibilité d’effectuer un recours devant la Commission des recours contre les décisions de refus de visa d’entrée en France. Le recours doit intervenir dans un délai de deux mois à compter de la date de notification du refus.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc