×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    CESE: Le rapport social censuré

    Par Jihad RIZK | Edition N°:5311 Le 10/07/2018 | Partager

    Contrairement à la promesse faite par le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), l’istiqlalien Nizar Baraka, l’Avis sur la Protection sociale au Maroc n’a toujours pas été remis en ligne.  Ce rapport est très sévère sur la politique sociale et les modes de couvertures (cf. L’Economiste des 8, 13 et 18 juin 2017). Une rumeur, totalement fausse, affirme que c’est le ministère de Bassima El Hakkaoui, de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement qui a voulu la censure. Le minisère de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle de Mohamed Yatim n’est pas intervenu non plus. En fait, de sources dignes de foi indiquent que la pression de censure serait venue du monde des assurances, mécontent que le dossier des accidents du travail soit publiquement mis sur la table.  C’est la première fois que le CESE  cède à une pression de censure sur ses travaux.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc