Entreprises

Energie: Pourquoi Schiele Maroc s’allie avec Eaton

Par Nadia DREF | Edition N°:5287 Le 05/06/2018 | Partager
Création d’un consortium pour attaquer les marchés national et africain
Energies renouvelables, eau, électricité… les secteurs ciblés

Les entreprises nationales peinent pour accéder aux marchés énergétiques. Seules des miettes leur sont destinées, à travers des contrats de sous-traitance (rangs 2 ou 3). Le plus gros du business est accaparé par les grands groupes étrangers.

D’ailleurs, le taux d’intégration dans le secteur de l’énergie ne dépasse guère 30% actuellement. Pour rester dans la course, les entreprises nationales essayent d’innover et se développer sur le marché africain où l’expertise marocaine est de plus en plus reconnue.

C’est le cas de Schiele Maroc qui poursuit sa politique de développement et sa quête d’alliances stratégiques pour réussir sa montée en puissance. L’entreprise 100% marocaine vient, d’ailleurs, de conclure un partenariat avec l’américain Eaton, leader mondial en gestion de l’énergie électrique.

Cet accord vise la création d’un consortium pour mieux attaquer les marchés marocain et africain. Schiele Maroc veut profiter de l’expertise de cette firme américaine dont une filiale existe au Maroc depuis 10 ans.

Schiele Maroc dispose d’une expertise locale et à l’international dans le secteur de la distribution de produits électriques et électroniques ainsi que l’ingénierie industrielle. L’entreprise veut adapter les solutions Eaton au contexte marocain et africain et les distribuer à travers son réseau commercial.

«Le marché marocain est en pleine croissance. Pour nous, Schiele Maroc est un partenaire de choix qui accompagnera Eaton à développer ses parts de marché et à renforcer sa présence au Royaume principalement dans les secteurs tertiaire et industriel, pour les activités de distribution de produits électriques et tableaux de distribution électriques en basse tension», fait valoir Kassem Benhaddou, directeur général Afrique du Nord et Afrique francophone d’Eaton. 

Les deux partenaires ambitionnent de réaliser une croissance à deux chiffres. Ils misent sur le développement des énergies renouvelables, du secteur de l’eau, de l’électricité, de l’efficacité énergétique, l’industrie, data centers, infrastructures, électrification rurale, pompage solaire, électricité en off-grid, automobile, aéronautique…

«Nous sommes confiants. Ensemble, nous allons conclure bientôt de nouveaux contrats en Afrique de l’Ouest», annonce Salah Eddine Kadmiri, PDG de Schiele Group. Et d’ajouter: «Nous allons assister à une explosion du marché de l’eau dans les années à venir vu le stress hydrique». Pour accompagner ce secteur, l’opérateur a créé sa filiale Schiele Water.

Les deux alliés comptent développer une large échelle des solutions économes en énergie. Depuis le démarrage de ses activités au Maroc en 2007, Eaton a réussi à multiplier par 10 ses ventes et ses effectifs. «Nous avons pu avoir une croissance de 15% par an dans un contexte difficile», explique Kassem Benhaddou.

L’entreprise dispose d’un site de production à Midparc Casablanca sur une superficie de plus de 15.000 m². Elle emploie 330 personnes. Cette usine est un site de production pilote des packs et systèmes de batteries de stockage énergétique, en plus d’autres produits comme les disjoncteurs hydromagnétiques, les accessoires onduleurs et les cartes électroniques. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 20,4 milliards de dollars en 2017.

Naissance d’un champion!

Outre Eaton, Schiele Maroc a conclu d’autres alliances stratégiques avec ABB, Siemens et Mitsubishi. Présent au Maroc depuis près de 25 ans, Schiele Maroc emploie 600 personnes et génère un chiffre d’affaires annuel de 700 millions de DH. Cette entreprise a atteint sa maturité. Elle s’appuie sur 160 collaborateurs dont 30 ingénieurs. Schiele Maroc dispose de deux succursales à Agadir, Tanger et Fès pour une large couverture et une meilleure réactivité pour répondre aux besoins de sa clientèle. Elle vient également de créer Schiele Academy, un centre de formation gratuite dédié aux TPE pour les accompagner dans leur développement. Schiele Maroc s’est aussi forgée une solide expérience en Afrique de l’Ouest concrétisée par la création de sa filiale Schiele Côte d’Ivoire en 2016. Elle a également noué de nouveaux partenariats avec les pays de l’Afrique de l’Ouest (Mali, Niger, Burkina Faso, Togo, Gabon…).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc