×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Une association pour redonner le sourire aux démunis

    Par Karim Agoumi Omar KETTANI | Edition N°:5230 Le 15/03/2018 | Partager
    Baptisée Sourire du cœur, elle vise orphelins et élèves dans le besoin
    Caravane humanitaire dans le rural, distribution de vivres aux SDF… Des actions ciblées et efficaces
    association-demunis-030.jpg

    L’association Sourire du cœur vient d’organiser une grande caravane humanitaire destinée aux filles du pensionnat Dar Attalibat du village Imantanout, à proximité de Marrakech. Les jeunes habitantes ont notamment reçu des vêtements chauds ainsi que des denrées alimentaires (Ph. L’Economiste)

    Redessiner un sourire sur le visage des plus démunis. C’est l’esprit dans lequel s’inscrit l’association Sourire du cœur qui organise depuis sa création plusieurs évènements ciblés et diversifiés. Des actions humanitaires et sociales ouvertes à tout un chacun et incluant pour plusieurs d’entre elles une dimension durable.

    Cette association à but non lucratif, qui s’adresse aussi bien aux orphelins qu’aux élèves, vise avant tout à venir en aide aux nécessiteux, aussi bien sur le plan financier que sur le plan moral. Autre but recherché, délivrer un formidable message d’espoir aux acteurs de la communauté et valoriser l’entraide entre citoyens. Un changement positif qui ne peut s’opérer que par beaucoup de volonté et d’empathie. Des acquis pas encore tout à fait ancrés dans la société marocaine.

    Sourire du cœur multiplie depuis peu les initiatives. L’organisme a tout d’abord récemment organisé une importante caravane humanitaire destinée aux filles du pensionnat Dar Attaliba du village Imantanout, près de Marrakech. Cadres, étudiants et retraités ont ainsi distribué aux jeunes habitantes vêtements et denrées alimentaires.

    Un système de chauffage d’eau a également été installé, la région connaissant des hivers particulièrement rudes. L’association vient également en aide aux sans-abris. L’opération, menée régulièrement à Casablanca, fournit à ces derniers aliments de première nécessité et couvertures.  Enfin, le mois sacré constitue aussi l’occasion pour le groupe de faire preuve de générosité. Des ftours sont ainsi offerts aux plus démunis durant toute la durée du Ramadan.

    L’association ne compte néanmoins pas s’arrêter en si bon chemin. L’organisme projette de proposer à plusieurs orphelinats de la ville blanche l’organisation d’évènements culturels et sportifs. Mais pas seulement. Le groupe envisage aussi de dupliquer le concept des restos du cœur de Coluche. Des repas gratuits qui ne seront pas de trop pour venir en aide à cette couche de la population dans le besoin.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc