Competences & rh

Des projets plein la tête

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5218 Le 27/02/2018 | Partager
Bientôt un laboratoire pour former des entrepreneurs socio-sportifs
Des activités sportives pour développer les liens entre les jeunes et la police

Les trois semaines passées par Mohamed Amine Zariat aux Etats-Unis ont été conçues sur mesure par les équipes du Département d’Etat américain. Elles lui ont permis de faire de belles rencontres à Cleveland, Portland, Denver, New York et Washington DC.

La NBA, la fondation de la star du basket américain, Lebron James,  Special Olympics, une ONG accompagnant les jeunes à mobilité réduite, le laboratoire scientifique du Comité national olympique… Amine a fait le tour de plusieurs organisations de renommée internationale. Il a également animé un Tedx à Cleveland, durant lequel il a présenté l’expérience de Tibu, et représenté le Maroc au Sommet de la diplomatie à Portland.

Le jeune entrepreneur social, qui a également appris de nouvelles ficelles pour lever des fonds, est revenu de son voyage avec plusieurs projets en tête. Les premiers seront développés dans les prochains mois. Dès le 6 avril 2018, un laboratoire d’entrepreneuriat social sportif sera lancé, à l’occasion de la Journée mondiale du sport pour le développement et la paix.

«Ce laboratoire sera dédié aux jeunes de 18 ans et plus, passionnés par n’importe quel type de sport. L’objectif est de les convertir en entrepreneurs socio-sportifs», explique Amine. La première promo, d’une dizaine de membres, suivra un programme intensif de six mois.

Autre projet inspiré de l’Oncle Sam, #0to60, est destiné à encourager les élèves du primaire et leurs parents à pratiquer une activité physique, en passant de 0 à 60 minutes d’activité par jour. Des certificats leur seront remis par des personnalités.
L’ONG tentera, en outre, de développer les liens entre les jeunes et la police, à travers des projets sportifs.

Mohamed Amine Zariat continue, en parallèle, de se former. Du 4 au 10 février dernier, aux côtés d’une cinquantaine de participants de 25 pays, il a bénéficié d’une formation en entrepreneuriat social à la prestigieuse université Stanford. Une deuxième, pour dirigeants d’ONG,  est prévue en mai 2018. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc